Catégories
Actualité Le Web

Facebook envisage de se lancer dans la téléphonie mobile

Aujourd’hui le fameux réseau social Facebook est prêt pour se lancer dans la téléphonie mobile, selon le New York Times.

Facebook a déjà fait un recrutement de quelques anciens ingénieurs, qui travaillaient avant avec Apple.

En 2010, Facebook a déjà songé à ce projet. Mais le projet s’est effondré après quelques difficultés. Cette fois-ci, Facebook a plus de chance de réussir son projet. Il a recruté des ingénieurs bien expérimentés qui travaillaient avant à Apple et qui ont déjà travaillés sur iPad et iPhone.

Suite à son entrée en bourse, Facecook a gagné 16 milliards de dollars. Donc même s’il n’arrive pas à accroitre son projet tout seul, facebook pourra acheter dans ce cas un constructeur tout prêt qui existe déjà.

Catégories
Actualité High Tech Le Web

iPhone 4S : Apple dégage de meilleures marges que Nokia avec son Lumia 900

IHS Supply a comparé les coûts de fabrication des deux smartphones et constaté qu’Apple dépense beaucoup moins que Nokia.

Combien coûte la fabrication d’un iPhone 4S et celle d’un Nokia Lumia 900 ? C’est en répondant à cette question qu’IHS Supply (étude reprise par le Wall Street Journal) a constaté qu’Apple gagne à peu près deux fois plus que Nokia sur la vente de son smartphone, hors frais liés à la fabrication, au marketing et à la distribution.

Les composants d’un iPhone 4S 16 Go coûtent 190 dollars pour un prix de vente au détail de 649 dollars hors abonnement. Un Lumia 900 coute 209 dollars en composants à Nokia qui le vend 450 dollars hors abonnement. Apple ne dépense que 19 dollars de moins que son concurrent finlandais, mais la différence est énorme sur plusieurs millions d’unités.

IHS Supply note cependant que Nokia utilise des composants plus onéreux, notamment l’écran de plus grande taille que celui de l’iPhone et une puce 4G/LTE. Reste qu’Apple est passé maître dans l’art de sécuriser sa chaine d’approvisionnement en achetant de gros volumes qui lui permettent d’obtenir les meilleurs prix et, au final, d’optimiser ses marges de manière beaucoup plus efficace que la concurrence. (Eureka Presse)

Catégories
Actualité Le Web

L’Internet aura quadruplé dans quatre ans

D’après une étude Cisco, le trafic Internet mondial sera quatre fois plus important dans quatre ans pour atteindre 1,3 zettaoctets.

Dans son étude Cisco Visual Networking Index Forecast, 2011-2016, l’équipementier en télécommunications prédit que le trafic Internet mondial atteindra 1,3 zettaoctets à l’horizon 2016, soit un quadruplement par rapport à l’ensemble du trafic Internet en 2011.

Si l’on comprend que ce chiffre est d’une grande ampleur, l’unité zettaoctet n’est pas forcément très parlante. Cela le devient beaucoup plus en sachant qu’un zettaoctet équivaut à un million de millions de Go ( ou encore mille milliards de Go ).

Cisco compare la situation en 2016 en 273 milliards de DVD envoyés par an, soit 23 milliards de DVD par mois ou 31 millions de DVD par heure.

Ce volume sera atteint sous l’impulsion de l’augmentation de la population internaute mondiale qui devrait atteindre 3,4 milliards, tout en bénéficiant d’un débit moyen de connexion de 34 Mbps ( pour les connexions à large bande fixes ).

Parmi les autres facteurs de croissance, la vidéo avec en 2016, 1,2 million de minutes de vidéo envoyées via Internet chaque seconde. Un autre facteur est la prolifération des appareils connectés ( smartphones, tablettes et autres ) qui vont conduire à près de 18,9 milliards de connexions Internet, soit de l’ordre de 2,5 connexions pour chaque personne sur Terre.

Le Wi-Fi jouera également un rôle important puisque plus de la moitié du trafic Internet dans le monde proviendra d’une source Wi-Fi.

En 2016, Cisco prédit que la région Asie-Pacifique générera le plus de trafic Internet ( 40,5 exaoctets par mois ou 40,5 milliards de Go par mois ), devant l’Amérique du Nord ( 27,5 exaoctets par mois ). Néanmoins, au niveau des pays, les États-Unis ( 22 exaoctets par mois ) feront la course en tête devant la Chine ( 12 exaoctets par mois ).

Catégories
Actualité High Tech Le Web

Mobile Privacy : Ce que votre opérateur peut voir et faire…

A l’occasion de l’Internet @ Liberty Conference sponsorisée par Google, organisée 23 et 24 Mai 2012 à Washington DC, il s’est tenu un workshop sur la sécurité mobile qui a été animé par l’association Safer Mobile, spécialisée dans la sécurité mobile pour les activistes et journalistes.

Pour être très explicite sur comment les choses se passent, ils ont installé un réseau mobile qui a une portée de quelques mètres via un dispositif utilisant OpenBTS connecté à un PC Portable.

Trois téléphones étaient autorisés à se connecter à ce réseau privé pour servir de test. Chaque transaction (SMS, appel, MMS, etc.) était identifié par deux paramètres : l’IMEI qui identifie votre appareil et l’IMSI qui identifie votre carte SIM. L’achat de carte SIM anonymement est justement interdit dans la majorité des pays du monde pour des raisons de sécurité relatives à la possibilité d’identifier le porteur de la carte SIM.

Plusieurs expériences ont clairement démontré ce que votre opérateur peut voir et faire, en quelques mots :

  • Tous vos SMS sont clairement visibles par votre opérateur qui peut les enregistrer, lire, intercepter et, éventuellement, les changer en quasi-temps réel. Si vous utilisez une application de cryptage comme SecureText, vous serez plus facilement repérer éventuellement par rapport à vos intentions.
  • Tous vos appels vocaux peuvent être enregistrés par votre opérateur sans que vous en sachiez quoi que ce soit et sans aucun signe distinctif du genre bip ou écho ou autre.
  • Toutes vos photos et vidéos envoyées à travers le réseau de votre opérateur en mode MMS par exemple peuvent être copiées.
  • Tous vos échanges en mode Data peuvent être loggés même avec les méta-données que vous émettez.
  • Tous vos déplacements et géolocalisations, avec une précision qui dépend du nombre de BTS auxquels vous êtes connectés, peuvent être enregistrés avec en prime la position GPS si ce dernier existe sur votre appareil. Tout en sachant que même si votre GPS est désactivé, ce dernier peut être activé à distance par votre opérateur via un protocole spécial appelé Radio Resource Location Services Protocol.


Votre privacy dans tout ça ? ne vous inquiétez pas ! Un opérateur n’a le droit de faire ça que s’il a une autorisation légale ou un jugement l’obligeant à fournir vos données aux services gouvernementaux qui les demandent… Enfin théoriquement.

Pour finir, je vous incite à voir l’expérience de ce politicien allemand, Malte Spitz, qui a galéré pour obliger Deutsche Telecom à lui fournir une copie de toutes ses données enregistrés chez eux sur une durée de Six mois.

Le résultat est juste spectaculaire : http://www.zeit.de/datenschutz/malte-spitz-data-retention

Aux journalistes citoyens des révolutions encours comme en Syrie, je vous suggère une bonne lecture de ce document, très utile à mon avis : Mobile Security Survival Guide for Journalists

Pour conclure, je pense que la seule façon de protéger votre Privacy à 100% c’est d’enlever la batterie de votre téléphone.

Catégories
Actualité High Tech Le Web

Nokia : le projet d’Apple sur la nano-SIM est techniquement inférieur

Le trio Nokia-RIM-Motorola semble ne pas digérer sa défaite dans la lutte pour l’attribution du prochain standard de format de cartes SIM.

Face au trio de constructeurs se dresse Apple et sa solution propriétaire vis-à-vis du format nano-SIM, plus fin que l’actuel micro-SIM présent sur les iPhone 4 et 4S actuels.

Si l’on parle de véritable lutte, c’est certainement parce qu’il n’y a pas si longtemps, Nokia n’excluait l’idée de réaliser un véritable chantage commercial contre ses concurrents :

Le constructeur finlandais menaçait alors de refuser tout accord de licence concernant la technologie nano-SIM si jamais l’ETSI (organisme en charge de la standardisation dans les télécoms) favorisait le projet d’Apple au détriment du sien.

Bien que la vision de Nokia sur la question a quelque peu évoluée (le constructeur se disant prêt à placer ses brevets sous accord FRAND), il n’en reste pas moins que la société souhaite remettre les pendules à l’heure avec son concurrent :

Nokia reste convaincu que la solution choisie (ndlr : par l’ETSI) concernant la nano-SIM est techniquement inférieure dans de nombreux cas, la décision a pourtant été validée. Nokia est en outre convaincu que les micro-SIM existantes (brevet 3FF) continueront à être largement utilisées par les constructeurs et il appartiendra donc au marché de décider si le 4FF (nano-SIM) sera largement adopté ou non.

Attendu que l’ETSI a montré son intérêt quant à la procédure de standardisation de la norme nano-SIM de Nokia, nous avons fait savoir à l’ETSI que Nokia est prêt à rendre disponibles sous accord FRAND les brevets en sa possession.

Catégories
Actualité High Tech Le Web

Une nouvelle version de l’application Google Search pour iPhone

Même si de nombreux utilisateurs d’iPhone ne les utilisent probablement pas (et ne connaissent peut-être même pas leur existence), Google met à disposition plusieurs applications spécifiques aux plateformes mobiles.

C’est le cas notamment avec Google Search pour iPhone, qui offre une interface simplifiée et directe pour effectuer des recherches sur Google. Une nouvelle version est disponible, qui reprend un peu la logique visuelle de la dernière mise à jour de Google Plus.

Au programme de cette mise à jour, une frappe prédictive plus rapide, un chargement des résultats lui aussi plus immédiat, avec une visualisation des sites dans un panneau coulissant de droite à gauche qui vient se superposer à l’écran principal. Il est également possible de passer d’un mode de recherche à l’autre (Images, Places, Blogs, Vidéos… ) à l’aide du menu simplifié à faire défiler par glissement horizontal en pied de page.

La présentation des résultats de recherche d’images est également revue, en plein écran, avec un défilement vertical. Enfin toutes les autres apps Google sont accessibles via un lien sur l’écran d’accueil, avec un onglet pointant sur celles qui sont déjà installées sur votre iPhone, alors que l »ensemble est particulièrement fluide et rapide à manipuler.