Catégories
Actualité Le Web

Google améliore la page des recherches les plus populaires

google

Google vient de mettre à jour sa section « Hot Searches » (anciennement « Hot Trends ») qui permet d’afficher les recherches les plus populaires sur le moteur de recherche. C’est un peu l’équivalent des tendances sur Twitter.

Au lieu d’afficher une liste brute de requêtes les plus recherchées par les utilisateurs, la section « Hot Searches » est maintenant composée de plus d’informations.

Google affiche en effet l’image et les articles relatifs à la requête ainsi qu’une estimation du nombre de recherches effectuées sur une période de 24 heures. Les fonctions de partage sont aussi bien présentes car il est possible de facilement partager une requête sur Google Plus, Twitter et Facebook.

D’après ce que je vois, la section « Hot Searches » n’est disponible que pour les recherches effectuées aux États-Unis. Je n’ai pas réussi à trouver les recherches les plus populaires en France.

Catégories
Actualité Le Web

Google vs Oracle : Google reconnu Non Coupable

Le système d’exploitation Android de Google pour mobile ne porte pas atteinte aux brevets Java d’Oracle, a décidé un jury à San Francisco.

C’est un revers important pour Oracle. Le jury a rendu son verdict après plus d’une semaine de délibérations. Il n’a trouvé aucune violation des revendications liées aux deux brevets Java mis en avant par Oracle. C’est le dernier développement dans un procès complexe qui a débuté 16 Avril 2012 à la court pour le District Nord de Californie à San Francisco.

Le procès devait se tenir en trois parties, pour répondre aux droits d’auteur, brevets et aux dommages. Le jury déjà émis un verdict incomplet dans la phase liée aux droits d’auteur et la phase liée aux brevets est considérée comme moins importante parce que les dommages et intérêts en jeu ne sont pas aussi importants.

L’enjeu était extrêmement important pour la communauté Android qui peut maintenant respiré justice !

Catégories
Actualité Le Web

Bientôt une « nouvelle dimension » pour Google Maps

Google invite la presse à découvrir le Google Maps nouveau lors d’un événement qui se tiendra à San Francisco le 6 juin prochain. L’invitation envoyée à la presse reste laconique mais on comprend qu’il s’agit de rendre encore plus attractif son service de cartographie. Google promet une technologie innovante et d’y dévoiler des nouvelles fonctionnalités qui permettront d’aider les gens à aller là où ils veulent plus facilement (à la fois virtuellement et physiquement).

Haro sur la cartographie payante
Car la fronde gronde depuis que la firme de Mountain View a décidé depuis mars 2012 de faire payer les API Google Maps : 4, 8 ou 10 dollars pour chaque 1,000 pages chargées supplémentaires au delà de 25,000 pages chargées par jour. Foursquare utilise désormais la cartographie OpenStreetMap aidé en cela par la compagnie MapBox pour améliorer les données en provenance du service gratuit. Et Apple a également déjà commencé à basculer vers OpenStreetMap dans l’appli iPhoto depuis iOS 5.1.

Un futur mano a mano entre Apple et Google
Mais Apple aurait en gestation son propre service de cartographie. Plusieurs éléments l’indiquent clairement. Des screenshots « fuités » on récemment parcouru la toile. Mais enfin et surtout, il suffit d’examiner certaines des acquisitions de sociétés effectuées ces dernières années par Apple. Il y a tout d’abord eu Placebase, qui dispose un service de cartographie similaire à celui de Google Maps avec une base de données couvrant le monde entier. La société a été achetée en 2009 mais durant l’été 2010, la firme de Cupertino a continué ses emplettes en faisant l’acquisition de la société québécoise Poly9 qui a pour spécialité la géomatique. Il s’agit de collecter mais aussi de traiter les informations géographiques. Cerise sur le gâteau, C3 Technologies est également entrée dans l’escarcelle d’Apple. La société suédoise réalise des prouesses dans le domaine des cartes géographiques 3D photoréalistes. A l’aide de plusieurs caméras, C3 Technologies effectue des prises de vue aériennes qui lui permettent de faire des rendus 3D saisissants à 360°. Avant son rachat, la société avait même déjà mis au point des prototypes tournant sur iOS et Android démontrant l’étendue de son savoir faire.

Google Maps attendu au tournant
Google doit donc frapper fort avec des nouveautés toujours plus impressionnantes et utiles. Car face au service en mode crowdsourcing d’OpenStreetMap, la richesse de sa cartographie, son point fort jusqu’à présent, pourrait être rapidement dépassée. On peut aussi compter sur Apple pour dévoiler son propre service de cartographie singulier (probablement dans iOS 6), peut-être dès le 11 juin prochain lors du WWDC (conférence annuelle à l’intention des développeurs). De son côté, Google pourrait s’appuyer sur le WebGL (spécification d’affichage 3D pour les navigateurs internet) pour enrichir l’expérience utilisateur de Google Maps. Par ailleurs, l’expression « la nouvelle dimension de Google Maps » laisse bien entendu penser qu’il y aura encore plus de 3D. On peut aussi imaginer que Street View aura droit à son lot de nouveautés.

Catégories
Actualité High Tech Le Web

Une nouvelle version de l’application Google Search pour iPhone

Même si de nombreux utilisateurs d’iPhone ne les utilisent probablement pas (et ne connaissent peut-être même pas leur existence), Google met à disposition plusieurs applications spécifiques aux plateformes mobiles.

C’est le cas notamment avec Google Search pour iPhone, qui offre une interface simplifiée et directe pour effectuer des recherches sur Google. Une nouvelle version est disponible, qui reprend un peu la logique visuelle de la dernière mise à jour de Google Plus.

Au programme de cette mise à jour, une frappe prédictive plus rapide, un chargement des résultats lui aussi plus immédiat, avec une visualisation des sites dans un panneau coulissant de droite à gauche qui vient se superposer à l’écran principal. Il est également possible de passer d’un mode de recherche à l’autre (Images, Places, Blogs, Vidéos… ) à l’aide du menu simplifié à faire défiler par glissement horizontal en pied de page.

La présentation des résultats de recherche d’images est également revue, en plein écran, avec un défilement vertical. Enfin toutes les autres apps Google sont accessibles via un lien sur l’écran d’accueil, avec un onglet pointant sur celles qui sont déjà installées sur votre iPhone, alors que l »ensemble est particulièrement fluide et rapide à manipuler.

Catégories
Actualité Le Web

L’affaire Oracle : Google vient d’être déclaré non coupable !

Les dix jurés (du jury) qui s’étaient réunis aujourd’hui à San Francisco viennent de conclure à l’unanimité que Google n’avait violé aucun brevet lié au langage Java. Si vous aviez suivi l’affaire depuis de longs mois, Oracle réclamait un milliard de dollars à Google, pour dommages et intérêts pour la violation de plusieurs brevets liés à la technologie Java utilisés dans Android. Le verdict (en PDF) est tombé après plus d’une semaine de délibération.

« Aujourd’hui, la décision du jury selon laquelle Android ne porte pas atteinte aux brevets d’Oracle est une victoire non seulement pour Google, mais également pour l’ensemble de l’écosystème Android, » a déclaré un porte-parole de Google.

Le procès est découpé en trois parties, pour répondre aux différentes problématiques : les droits d’auteur, les brevets et les dommages. Oracle avait d’abord accusé Google de violer sept brevets Java liés à Android, mais Google avait demandé de réexaminer les brevets par le US Patent & Trademark Office et avait obtenu le une réduction du nombre de brevets à seulement deux pour le procès. Les brevets incriminés portent sur la performance et la gestion de la mémoire dans Dalvik, la machine virtuelle Java utilisée pour exécuter les applications Android. Le verdict de cette seconde partie du procès est donc un grand bol d’air pour l’écosystème Android.

La troisième partie du procès qui porte sur les dommages et intérêts conclura un procès ouvert depuis avril 2010. Après le verdict d’aujourd’hui, les dommages devraient être bien moins importants que prévu.

Catégories
Actualité Le Web

Motorola Mobility est officiellement chez Google

Après de longs mois de négociation et d’audit de le part des autorités européennes, chinoises et américaines de la concurrence, Motorola Mobility est officiellement racheté par Google pour 12,1 milliards de dollars. Google a annoncé, aujourd’hui, l’officialisation du rachat et en a profité pour annoncer l’arrivée d’un Googler à la tête de la nouvelle filliale : Dennis Woodside.

Chez Google depuis 2003, Dennis Woodside était jusqu’aujourd’hui Vice-Président Senior chez le géant de la recherche.

Motorola Mobility devrait mettre en place des plans de licenciement, car la société compte actuellement plus de 19 000 employés. On se rappelera que TradeDoubler, racheté par Google, s’était séparé de 40% de sa masse salariale après son rachat.

Bref, une nouvelle aventure pour Google !