Catégories
Actualité Le Web

Sony : 77 millions de comptes évaporés dans la nature

 

Voilà une annonce qui a été accueillie plutôt fraîchement par les mordus de jeux vidéo sur Playstation. Alors que la co-entreprise Sony-Ericsson vient tout juste de sortir son Xperia Play, plus connu sous le nom de Playstation Phone, la firme Sony a reconnu mardi, une semaine après avoir coupé l’accès à ses services en ligne, que les données personnelles de ses 77 millions d’abonnés au Playstation Network et service de musique en ligne Qriocity ont été compromises lors d’une attaque informatique de très grande ampleur.

Après avoir gardé le silence sur les vraies raisons de l’interruption de ses services en lignes, le géant japonais a donc levé le voile sur une sombre affaire d’intrusion informatique.

« Une personne a pu obtenir vos nom, date de naissance, adresse, email, mot de passe et identifiant. Il est possible que les données bancaires des abonnés (adresses de facturation, numéro de carte de crédit) aient également été compromises », a précisé Sony dans un message posté sur son blog mardi soir.

L’attaque qui a eu lieu entre le 17 et le 19 avril a poussé Sony à fermer tous ses services en ligne pendant de nombreux jours. Après avoir initialement affirmé que le service reprendrait sous un ou deux jours, le groupe japonais parle désormais d’une semaine pour être en mesure de résoudre le problème. L’affaire est jugée suffisamment grave pour que la firme nippone conseille à tous les utilisateurs de ses services en ligne d’avertir leur banque, et de suivre de très près l’évolution de leur compte.

Dans un premier temps, c’est le groupe Anonymous qui a été désigné. Le collectif s’en était pris à Visa et Mastercard pour défendre WikiLeaks l’hiver dernier etavait récemment annoncé qu’il allait viser Sony, pour protester contre la politique générale du groupe (sur ses relations avec les développeurs, les hackers et l’émulation, entre autre). Mais le groupe a répondusur son blog : «Pour une fois, ce n’est pas nous.»

Les retombées économiques pour Sony sont encore difficiles à mesurer. Aux Etats-Unis, selon le degré des dégâts, il ne serait pas surprenant de voir des class-actions (plaintes en recours collectif) lancées contre le groupe japonais. Sony «évaluera les actions à mettre en place lorsque le service sera restauré», a priori d’ici une semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *