Catégories
High Tech

Samsung pourrait céder ses disques durs

Samsung Electronics envisage de vendre sa division de fabrication des disques durs, a affirmé ce week-end le Wall Street Journal sur son site internet. Le groupe sud-coréen espère céder cette activité déficitaire pour 1,5 milliard de dollars, mais n’écarte pas un accord sous le milliard de dollars, a précisé une source au quotidien économique. Le fabricant américain Seagate figurerait parmi les sociétés intéressées.

La fabrication des disques durs est une activité sous pression, depuis qu’une nouvelle génération d’appareils, ordinateurs ultra-portables ou tablettes tactiles, embarquent plutôt de la mémoire flash comme stockage, rappelle le Wall Street Journal. Samsung occupe 11% de ce marché selon le cabinet iSuppli, derrière Seagate (29%) et Western Digital (près de 50%), largement dominant depuis le rachat en mars des disques durs d’Hitachi pour 4,3 milliards de dollars.

Premier fabricant mondial de mémoires et d’écrans LCD, Samsung Electronics a publié plus tôt ce mois-ci des prévisions décevantes, avec un bénéfice qui devrait baisser d’un tiers sur un an. La vente de son activité de disques durs lui permettrait d’investir dans des domaines plus prometteurs, explique encore le Wall Street Journal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *