Catégories
Le Web

Plus de 1000 albums publiés pour Manolosanctis, éditeur de BD en ligne

La bande dessinée a trouvé un nouveau territoire avec le web, sur lequel se rassemblent et fédèrent d’importantes communautés d’auteurs et de lecteurs. Il semblerait même que l’arrivée des supports mobiles de lecture numérique (smartphones, eBook readers, tablettes) amplifie ce mouvement.

Manolosanctis, un éditeur communautaire spécialisé dans la BD surfe sur la vague, et les vents semblent favorables, puisque le site, créé il y a seulement un an, a dépassé la barre des mille albums publiés en ligne et vient de fêter son premier million de lectures en ligne.

A mi-chemin entre un La Fraise (pour l’édition communautaire) et un Jamendo (pour l’esprit indépendant et la découverte de nouveaux talents sans contrat avec une maison d’édition), Manolosanctis est une maison d’édition participative sous licence Creative Commons qui s’adresse à la fois aux internautes passionnés de BD à la recherche de nouveaux talents, et aux jeunes auteurs émergents souhaitant voir leurs œuvres éditées. Le choix des ouvrages publiés en version papier s’effectue par un processus original combinant préférences des internautes et sélection éditoriale.

Le site est conçu comme un portail communautaire avec trois grandes sections principales : Auteur, Lecteur, Critique, et de nombreuses rubriques destinées à faciliter les échanges, la participation, et la diffusion d’informations. Toutes les fonctionnalités d’un site moderne et bien pensé sont là (partage sur réseaux sociaux, badges, commentaires…), dans une ergonomie claire et agréable.

La découverte de nouveaux auteurs est facilitée par la mise en avant des derniers albums publiés, et le shop présente les ouvrages déjà édités et distribués dans 750 librairies en France, Belgique et Suisse.

Une application iPhone est également disponible. Gratuite, elle permet d’accéder au contenu BD du site, dont on peut feuilleter les albums dans un lecteur lui aussi très bien conçu.

Je sais qu’en matière de BD, les amateurs sont encore très attachés au format imprimé, mais le site doit être d’abord compris comme une pépinière qui permet de découvrir de nouveaux auteurs, quitte à les plébisciter en vue de réussir à les faire éditer ensuite.

presse-citron.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *