Catégories
High Tech

iPhone plus petit et moins cher d’Apple

Apple cherche à rétrécir son iPhone. Selon les informations de Bloomberg, une version plus compacte et moins chère de son smartphone est actuellement en préparation. Il s’agit, explique l’agence, d’étoffer la gamme d’iPhone face au système Android de Google, présent sur un plus grand nombre de terminaux et à des prix souvent plus bas. Cet iPhone serait vendu 200 dollars sans abonnement.

D’après Bloomberg, Apple réutiliserait des composants de l’iPhone actuel, et n’introduirait donc pas d’innovation majeure sur ce nouveau modèle. Apple a déjà l’habitude de prolonger la durée de vie de ses composants. Ainsi, l’iPhone 3GS, qui a débuté sa carrière en juillet 2009 est toujours proposé à son catalogue. Il est vendu 99 euros avec un abonnement, soit 100 euros moins cher que l’iPhone 4.

Apple a aussi l’habitude de multiplier les tailles. Il le fait déjà avec ses ordinateurs et avec l’iPod, qui se décline en touch, nano et shuffle. Cette stratégie lui permet de s’implanter dans le haut de gamme puis de conquérir de nouveaux marchés. La gamme d’iPod court aujourd’hui de 59 à 419 euros. L’iPhone le moins cher vendu sans abonnement débute pour l’instant à 519 euros.

Une réduction de taille délicate
La réduction de taille pose cependant davantage de problème que sur l’iPod, car les écrans tactiles s’accommodent mal des petites surfaces. Selon Bloomberg, cet iPhone sera plus petit d’un tiers que l’iPhone actuel, dont le format n’a pas varié depuis la sortie du premier modèle il y a quatre ans. Pour gagner de la place et moins rogner sur l’écran, le bouton d’accueil sera supprimé.

Ce n’est pas la première fois que la rumeur d’un «iPhone nano» est agitée. Mais elle relevait jusqu’alors davantage de la prospective. Bloomberg, de son côté, dit se fonder sur des personnes «informées des plans» d’Apple. L’agence de presse a récemment vu juste à deux reprises, en annonçant l’arrivée de séries télévisées à 99 cents sur iTunes et de l’iPhone chez l’opérateur américain Verizon.

Outre l’«iPhone nano», Apple préparerait aussi une nouvelle version de l’iPhone traditionnel, capable de fonctionner sur tous les types de réseaux mobiles, GSM comme CDMA, affirme Bloomberg. Ce téléphone pourrait inclure une technologie appelée «Universal SIM», qui permettrait de changer d’opérateur sans remplacer sa carte SIM.

Toutes ces nouveautés doivent permettre à Apple de mieux résister à Android. Le système d’exploitation mobile de Google gagne rapidement des parts de marché. En France, il représente aujourd’hui près de 20% des smartphones en circulation, contre 3% un an plus tôt, tandis qu’Apple reste bloqué à 30%.

lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *