Catégories
Actualité Le Web

Google lance sa librairie en ligne aux États-Unis

Le groupe internet américain Google a lancé lundi aux États-Unis sa librairie en ligne, riche de plus de trois millions de titres numérisés, dont certains gratuits. Accessibles sur le site books.google.com, les livres peuvent être téléchargés sur tout ordinateur connecté à Internet ou via des applications dédiées sur des appareils portables, y compris des téléphones fonctionnant sous le système Android conçu par Google et des iPhone d’Apple.

Plusieurs liseuses électroniques, notamment fabriquées par Sony, pourront déchiffrer ces titres, mais pas la tablette de lecture Kindle du distributeur d’Amazon, qui, jusqu’à présent, a dominé le marché de l’édition électronique. « Nous pensons que ce sera la plus grande e-bibliothèque du monde », a déclaré une porte-parole de Google, Jeannie Hornung. « Y compris les livres gratuits, il y en a plus de trois millions », a-t-elle dit. Amazon revendique pour sa part quelque 725.000 titres disponibles dans sa librairie numérique aux États-Unis.

Ce lancement, qui était préparé depuis de longs mois, intervient alors qu’une étude récente du cabinet Forrester Research a chiffré à près d’un milliard de dollars les ventes de livres électroniques aux États-Unis cette année, et a prévu trois fois plus d’ici à 2015.

Mettre en ligne tout le savoir du monde

La librairie Google est lancée en partenariat avec plusieurs éditeurs, alors que la justice n’a pas encore donné son avis sur un accord conclu il y a plus de deux ans entre le groupe internet d’une part et des associations d’auteurs et d’éditeurs américains d’autre part. Le juge chargé du dossier n’a donné aucune indication sur la date de sa décision sur cet accord, qui prévoit le dédommagement d’auteurs et d’éditeurs dont les oeuvres auraient été numérisées sans autorisation et établit un fonds doté de 30 millions de dollars pour rémunérer les ayants droit acceptant que leurs livres soient numérisés.

Google, dont l’ambition affichée est de mettre en ligne tout le savoir du monde, affirme avoir déjà numérisé plus de 15 millions de livres écrits en 400 langues dans une centaine de pays. La librairie numérique Google devrait se développer à l’international l’an prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *