Catégories
Emploi & Etudes

+60% des offres d’emplois touche les non diplômés de l’université

Le taux de chômage en Tunisie (13,3% en 2009) fait ressortir des divergences entre l’offre croissante des diplômés de l’enseignement supérieur et la demande du marché orientée vers la main (non universitaire).

Les diplômés de l’enseignement supérieur, qui représentent 60% des nouveaux demandeurs d’emplois chaque année doivent confronter une réalité économique un peu difficile puisque les derniers chiffres publiés précisent que 60% des offres d’emplois sont destinées à la main d’œuvre non universitaire.

Pour la prochaine étape, le gouvernement vise à accroître l’offre d’emploi pour cette catégorie de diplômés. A cet égard, les deux tiers des créations nettes prévues par la période 2010-2014 leur sont consacrés, contre 40% durant les cinq dernières années.

Parmi les objectifs les plus significatifs fixés par le gouvernement pour la période du XIIe plan (2010-2014), figurent l’accélération de la croissance des activités à forte valeur ajoutée de plus de 9% par an à prix constants, le renforcement des exportations à forte intensité en compétence et en technologie, pour qu’elles passent de 30% des exportations de biens en 2009 à 50% en 2014 et enfin l’amélioration de la productivité globale des facteurs de production pour qu’elle contribue à 50% en moyenne de la croissance pour la période 2010-2014.

investir-en-tunisie.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *