Catégories
Actualité Le Web

Megaupload a été fermé par le FBI

Megaupload a été fermé par le FBI
Le site de téléchargement a été fermé le 19 janvier 2012. Son fondateur a été inculpé par la justice américaine.

Les ayants droit, qui ont saisi la justice américaine, estime à 500 millions de dollars les pertes financières engendrées par la seule existence de Megaupload. Service qui aurait par ailleurs, toujours selon l’acte d’accusation, récolté quelque 175 millions de dollars par le biais de ces « agissements criminels », grâce à la publicité et aux abonnements.

Quatre personnes ont été arrêtées en dehors du territoire américain, en Nouvelle-Zélande, Kim Dotcom, Schmitz de son vrai nom, fondateur de Megaupload, en fait partie. Trois personnes inculpées sont encore en fuite. Toutes sont accusées de « conspiration de racket, conspiration de violation de copyright et conspiration de blanchiment d’argent », elles risquent jusqu’à vingt ans de prison. La procédure d’extradition vers les Etats-Unis est d’ores et déjà initiée.

Il semblerait que la justice américaine ait pu mener cette opération contre Megaupload, car le site de téléchargements possédait des serveurs aux Etats-Unis dans l’Etat de Virginie et dans le district de Washington.

Catégories
Actualité High Tech Le Web

Que se passe-t-il chaque minute sur Internet ?

GO-Globe, entreprise fondée par un européen mais installée à Dubai, vient de mettre en ligne deux infographies très intéressantes. Elles présentent de façon claire tout ce qui se passe sur la Toile en 60 secondes. Certaines données sont très impressionnantes.

L’Internet continue son expansion chaque jour. Il est si étendu qu’il en devient difficilement appréhendable et mesurable.
En moyenne, plus d’un milliard de pages lui sont ajoutées chaque jour.

Pour toucher le plus grand nombre, les chiffres des deux infographies en question concernent des sites Internet grand public et très populaires, qui sont utilisés au quotidien par de très nombreuses personnes.

Le premier graphique, “60 Seconds – Things That Happen Every Sixty Seconds”, présente 20 faits qui se produisent toutes les minutes en ligne. Par exemple, on apprend que toutes les 60 secondes… 13000 applications pour iPhone sont téléchargées ; 600 vidéos sont ajoutées sur YouTube ; 70 noms de domaines sont enregistrés, 98000 tweets sont publiés, 168 millions d’e-mails sont envoyés, etc.

Did You Know That – In 60 SECONDS
Search engine Google serves more that 694,445 queries
6,600+ pictures are uploaded on Flickr
600 videos are uploaded on YouTube videos, amounting to 25+ hours of content
695,000 status updates, 79,364 wall posts and 510,040 comments are published on Social Networking site Facebook
70 New domains are registered
168,000,000+ emails are sent
320 new accounts and 98,000 tweets are generated on Social Networking site Twitter
iPhone applications are downloaded more than13,000 times
20,000 new posts are published on Micro-blogging platform tumbler
Popular web browser FireFox is downloaded more than 1700 times
Popular blogging platform WordPress is downloaded more than 50 times
WordPress Plugins aredownloaded more than 125 times
100 accounts are created on professional networking site LinkedIn
40 new Questions are asked on YahooAnswers.com
100+ questions are asked on Answers.com
1 new article is published on Associated Content, the world’s largest source of community-created content
1 new definition is added on UrbanDictionary.com
1,200+ new ads are created on Craigslist
370,000+ minutes of voice calls done by Skype users
13,000+ hours of music streaming is done by personalized Internet radio provider Pandora
1,600+ reads are made on Scribd, the largest social reading publishing company

Une seconde infographie, « 60 Seconds v2 », vient compléter la première, avec encore plus de statistiques incroyables (et plus commerciales). Ainsi, chaque minute sur le Net, 2 millions d’internautes regardent du contenu pornographique, 38 tonnes d’e-déchets sont générées, 81 iPads sont vendus, 12 sites sont hackés (pour 416 tentatives), Google gagne 75000 dollars, etc.

Did you know that these things happen within 60 seconds ?
710 computers are sold worldwide and 555 of these computers are sold with Intel processors
1,820 TB of data is created; that’s enough data to fill up 2.6 million CDs
232 computers around the world get infected by malware
450 Windows 7 Cds are sold worldwide
925 iPhone 4s and 85 iPads are sold worldwide
11 Xbox 360 consoles are sold worldwide
18 Amazon’s Kindle Fire are sold worldwide
38 tons E-waste is generated worldwide
4,000 USB devices are sold worldwide
2,500 ink cartridges are sold worldwide
2,100 checkins happen on location-based social networking website foursquare
$75,000 is added to Google’s revenue
2 Million Internet users watch Porn Online
1.1 million conversations take place via instant messengers
103 Blackberries are sold worldwide
1,100 acres of land farmed in Farmville application
PayPal processes transactions worth $219,000; out of these, $10,000 is transacted via PayPal mobile
Around 950 purchases are done on eBay, out of which 180 purchases are done using eBay Mobile
12 websites get hacked and 416 attempts are made to compromise various Facebook accounts
1,400 movie discs are rented from America’s movie and game destination Redbox with more than 34,400 kiosks nationwide.

Catégories
Le Web Social Media

Google perce dans les réseaux sociaux

Google perce dans les réseaux sociaux

Google+ séduit 625.000 nouveaux utilisateurs chaque jour selon un analyste.

Le 28 juin dernier, la Toile a découvert Google +. Ce réseau social devait signer la revanche du géant de la recherche en ligne sur Facebook. Plus important encore, il doit garantir sa pertinence à l’ère de l’Internet communautaire.

Six mois plus tard, Google + gagne 625 000 nouveaux utilisateurs par jour, selon une analyse publiée mercredi par Paul Allen, fondateur du site Ancestry.com et statisticien «non-officiel» de Google+. Selon ses calculs, la plate-forme communautaire de Google aurait aujourd’hui réuni plus de 62 millions de comptes. Mi-octobre, Larry Page, le cofondateur de Google et actuel directeur général du groupe Internet, annonçait avoir franchi le cap des 40 millions d’utilisateurs.

«Google + ajoute de nouveaux utilisateurs à un rythme très soutenu. C’est peut-être dû aux vacances, aux publicités télévisées, aux activations d’Android 4, aux célébrités et aux marques ou à une combinaison de tous ces facteurs», analyse Paul Allen dans une note publiée sur Google +.

Fort de ses observations, il estime que le service pourrait atteindre 100 millions de comptes fin février et dépasser les 400 millions de membres à la fin de l’année prochaine. Lancé en 2004, Facebook avait atteint les 100 millions de membres actifs en quatre ans, puis dépassé les 400 millions d’utilisateurs fin février 2010. En septembre dernier, le réseau social de Mark Zuckerberg a annoncé avoir dépassé les 800 millions de membres actifs.

Ces derniers se sont connectés au moins une fois à Facebook au cours des 30 derniers jours. Paul Allen prend en considération, lui, les comptes ouverts sur Google +, mais pas forcément en activité. Ils incluent, par ailleurs, des utilisateurs institutionnels, à l’instar d’offices de tourisme plutôt confidentiels, de sites spécialisés dans la cuisine indienne, des établissements comme le Collège des bernardins, des agences de voyage spécialisées dans le tourisme en camping-car ou des associations.

Améliorer le moteur de recherche
Pour Paul Allen, la croissance de Google + devrait s’accélérer encore avec le développement du parc de smartphones Android et une intégration généralisée du service dans d’autres sites de Google. La plate-forme de partage de vidéos YouTube a ainsi été le premier service de Google à s’enrichir des fonctions communautaires de Google +. Elles permettent, par exemple, de voir quelles vidéos ont été partagées sur Google + par ses amis. Cette intégration va être capitale pour Google.

En effet, avant de partager un contenu (vidéo, article, lien) sur Google +, le service demande à l’internaute de cliquer sur son bouton «+1», équivalent du «j’aime» apposé par Facebook au bas de nombre de pages Web. Cette action permet à Google d’ajouter des informations «sociales» – à travers le vote ou l’approbation manuelle d’un internaute – à des contenus triés et organisés jusqu’ici de manière mécanique par l’algorithme de son moteur de recherche. Ainsi certains résultats de Google apparaissent déjà flanqués de petites notules indiquant «Loïc a partagé ce résultat sur Google+» ou «+1 de Mehdi pour ce résultat». Une façon pour Google d’affiner la qualité de ses résultats.

Catégories
Actualité Le Web Social Media

Audiences : Facebook talonne Google

Audiences : Facebook talonne Google.

Le réseau social est le deuxième site le plus visité aux États-Unis et se rapproche du moteur de recherche.

Seize millions d’internautes. C’est le nombre de visiteurs uniques (VU) mensuels que Facebook doit encore séduire pour ravir la couronne de roi de la Toile à Google aux États-Unis.

Selon le bilan de l’année Internet publié jeudi par le cabinet d’études Nielsen, le moteur de recherche a été visité en moyenne par 153,4 millions d’internautes américains en 2011. Il est talonné par le réseau social de Mark Zuckerberg, qui a accueilli 137,6 millions de visiteurs uniques mensuels en moyenne cette année. Les observateurs attendent désormais un combat des titans en 2012. «Il sera intéressant de voir si le réseau social peut détrôner le géant de la recherche en tant que premier site Internet en 2012», s’interroge ainsi la lettre spécialisée Mediapost.

Puissance considérable
Pour l’heure, la puissance de Google aux États-Unis reste considérable. Premier site Web outre-Atlantique, Google est également champion de la catégorie vidéo. Le site YouTube, qu’il a racheté en 2006, est le numéro un du secteur, consulté en moyenne par 111,2 millions d’Américains tous les mois en 2011. A la deuxième place figure Vevo, un site de clips musicaux édité par les majors de la musique Universal Music (Vivendi) et Sony Music, en partenariat avec… Google. Deux ans après son lancement, Vevo fédère tous les mois 34,6 millions d’internautes. La troisième marche du podium vidéo revient à Facebook (29,8 millions de VU), qui a ravi de précieuses parts de marché publicitaire à Yahoo! (25,3 millions de VU).

Archidominée par Facebook, seule la catégorie des sites communautaires semble ainsi échapper à la domination de Google sur le Web. Pourtant, la deuxième place du classement est occupée par la plate-forme de blogs Blogger, une autre filiale du géant de la recherche en ligne. Blogger a fidélisé en moyenne 45,7 millions d’internautes américains par mois, en 2011. De même, lancé il y a à peine six mois, Google+ arrive déjà à la huitième place du classement, avec en moyenne 8,2 millions de visiteurs uniques.

À la faveur d’une actualité très riche en 2011, la plate-forme de microblogging Twitter a conforté son audience Internet. Le service a réuni en moyenne 23,6 millions de visiteurs uniques par mois aux États-Unis cette année, selon Nielsen. Troisième de la catégorie, Twitter devance ainsi des acteurs établis depuis plus longtemps dans l’espace du Web 2.0, comme WordPress, MySpace ou LinkedIn.