Catégories
Actualité Le Web

Standout la nouvelle balise pour Google News

Standout la nouvelle balise pour Google News
Standout est la nouvelle balise que Google News propose pour sa version américaine aux éditeurs des sites d’actualités. Cette balise, une fois rajoutée, permet aux éditeurs des sites d’actualités de mettre en avant leurs meilleurs articles.

Les conditions de Google News pour la balise Standout
Google News fait également savoir, qu’il ne prendra pas en compte plus de 7 articles modifiés avec cette balise, par semaine calendaire. Donc, il est bien important de savoir qu’il faut rajouter cette balise uniquement aux meilleurs articles du site d’actualités en question. Par contre s’il s’agit d’autres sites web ayant servi de source à l’écriture de celui en question, il est possible de mentionner cette balise, sans limitation de nombres ni de jours.

Comment insérer cette balise Standout ?
Standout, qui actuellement n’est fonctionnelle que seulement pour la version Américaine de Google News ; doit être insérée dans le « Head » de la page, sous cette forme :

Catégories
Actualité High Tech

Samsung compte attaquer en justice l’iPhone 5 dès sa sortie en Corée

Selon des sources coréennes, Samsung a préparé un plan de bataille judiciaire qu’il compte dégainer dès la sortie de l’iPhone 5 en lançant une procédure pour violation de brevets.

Après avoir subi les assauts d’Apple qui a réussi à bloquer les ventes de la Galaxy Tab 10.1 en Allemagne et en Australie, Samsung rend coup pour coup en multipliant les procédures judiciaires.

Et selon le Korea Times qui s’appuie sur des sources internes à Samsung, une procédure judiciaire est en préparation pour tenter de bloquer les ventes de l’iPhone 5 dès sa sortie en Corée du sud.

UMTS

Comme il l’a fait lors des dernières plaintes engagées en Angleterre, en France et en Australie, Samsung compte invoquer la violation de plusieurs de ses brevets liés à des technologies sans fil, notamment lié à l’UMTS.

Selon un dirigeant de l’entreprise coréenne cité de façon anonyme, Apple ne pourrait pas « vendre ses produits « i… » sans utiliser nos brevets ». Reste qu’il semble assez curieux que Samsung juge que l’iPhone 5 viole ses brevets alors que le terminal reste un mystère pour tous…

Cette menace pourra donc apparaître d’abord comme une opération de communication. Quant à une éventuelle interdiction, elle devra être décidée par un juge.

Rappelons que les deux firmes ont engagé l’une contre l’autre une vingtaine de procédures dans dix pays différents.

Catégories
High Tech Médias & Satellite Télécommunications

Apple aurait choisi TSMC à la place de Samsung

Le fondeur taiwanais aurait été retenu pour fournir les processeurs des prochains terminaux iOS.

La guerre des brevets qui fait rage entre Samsung et Apple a peut-être déjà couté à la firme coréenne le juteux contrat exclusif de fourniture des processeurs A4 et A5 de l’iPhone 4 et de l’iPad 2.

Selon les informations de Digitimes, Apple aurait récemment signé un partenariat avec Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC) pour la fourniture des processeurs des prochains terminaux iOS.

A6

Ces puces dont on ignore la puissance seraient gravées en 28 et 20nm. L’approvisionnement ne débuterait qu’à partir de l’année prochaine.

Digitimes ajoute que TSMC aurait même décroché un contrat pour fabriquer le processeur A6. Le fondeur aurait commencé à tester cette puce qui pourrait intégrer de 2 à 4 cœurs.

S’il se confirme, ce changement serait un coup dur pour Samsung. Rappelons que selon plusieurs observateurs, les commandes d’Apple contribuent à environ 4% des revenus de Samsung, soit entre 5,7 et 7,8 milliards de dollars par an, estime le Wall Street Journal (en progression de 37% sur un an).

Ce qui est loin d’être négligeable. (Eureka Presse)

Catégories
High Tech Logiciel

Sony annonce le lancement de sa première tablette

Sony a annoncé aujourd’hui le lancement de sa première tablette Sony. La tablette S de Sony alimentée par Android offre une combinaison unique d’équipement, de contenu et de services réseau pour créer un monde engageant d’expériences de divertissement réseau.

Disponible aujourd’hui pour commande anticipée et en magasin en mi-septembre, la tablette S de Sony est optimisée pour un divertissement riche en médias sur son écran tactile de 9,4 pouces. Avec un puissant processeur NVIDIATegra 2, la tablette S de Sony permet aux consommateurs de profiter du Web et de leur contenu et applications favorites sur son grand écran à haute résolution. Ne pesant que 21 oz, sa conception asymétrique unique permet des heures d’usage confortable. La compatibilité Wi-Fi intégrée permet la connectivité Internet presque partout où il y a un point d’accès.

La tablette S de Sony opère sur la plus récente version de Android – version 3.1. La tablette est dotée de caméras avant et arrière qui permettent la saisie de vidéos et de photos. L’appareil prend aussi en charge l’interface USB et la carte SD pour transfert de fichiers et de données.

Cette tablette offre aussi une conception ergonomique asymétrique qui permet de la tenir ou de la transporter facilement, en mode portrait ou paysage, pendant de longues périodes de temps. La forme unique déplace le poids de l’appareil plus près de la paume, lui donnant un aspect plus léger et plus confortable lors de la lecture d’un livre ou du visionnement d’une vidéo.

J’ai eu la chance de tester la tablette pendant une bonne heure et au premier coup doeil la tablette a une forme très intéressante et c’est vrai qu’elle se tient bien dans la main et elle est aussi très légère. Mais une heure ce n’est pas assez pour vous donner un vrai verdict sur le produit. Je reviendrai donc avec une analyse complète du produit la semaine prochaine.

La tablette S de Sony est disponible en capacités de 16 et 32 Go et sera disponible aux magasins Sony et en ligne, ainsi que chez les détaillants autorisés du Canada comme Futur Shop à environ 500 $ et 600 $, respectivement. Pour avoir plus d’informations, visitez www.sony.ca/tablet.

Catégories
Actualité Le Web Logiciel

Les nouveautés de la priority box de Gmail

Les FAI donnent du fil à retordre aux annonceurs, à la recherche de la meilleure dérivabilité. Cependant, les divers webmails et logiciels de messagerie ont eux aussi trouvé la parade contre les spams. Google a donc mis en place la « priority box » il y a un peu moins d’une année,… piège à courriel indésirable?

Même si la « priority box » est fonctionnelle chez tous les utilisateurs depuis déjà quelques mois, Gmail vient de mettre en place quelques nouveautés. Rappelons-le, le but initial était de faciliter la vie des utilisateurs en réalisant un premier tri d’office, selon des critères évoluant avec le temps. Suivant les actions effectuée par les utilisateurs, ce nouveau système anti-spam veille à ce que les emails ouverts régulièrement ait une place en boîte de réception.

Depuis septembre 2010 ce système a fait ses preuves, mais Google a néanmoins décidé de le renforcer grâce à une nouvelle fonctionnalité. Cinq onglets sont récemment apparus dans les boites de réception des utilisateurs : c’est une manière de personnaliser sa boîte de réception et de choisir l’ordre dans lequel les emails seront affichés.

Premier onglet : classique. Comme son nom l’indique, il s’agit en fait de la présentation par défaut de la boîte de réception. Dans cet onglet, l’internaute sera face à sa boîte de réception comme elle l’était avant l’ajout de cette nouvelle fonctionnalité.

Deuxième onglet : prioritaire. C’est l’onglet de la « priority box » avec une classification des messages selon leur importance ; c’est-à-dire que sont affichés en premier les messages importants, les noms lus et ceux marqués d’une étoile.

Onglet suivant : importants en premiers. Dans cet onglet, les premiers messages sont les emails signalés comme importants. Les deux onglets restants sont respectivement ceux des non lus en premier et ceux marqués d’une étoile en premier.

Cette nouvelle fonctionnalité peut bouleverser la réception de vos emailings. En effet, si vos prospects ont opté pour un certain onglet, il est possible que votre email ne figure plus parmi les premiers. Par exemple, si votre emailing ou newsletter n’est pas marqué d’une étoile, les utilisateurs utilisant l’onglet associé ne verront votre email qu’après bien d’autres.

Grâce aux statistiques du logiciel newsletter Mailpro™, il est possible de connaître le client mail utilisé par vos prospects. C’est donc un bon moyen de savoir qui se sert de Gmail et ainsi avoir une idée des prospects susceptibles de rater vos envois. Vous pouvez donc ajuster la stratégie de votre campagne, en les incitant, par exemple, à signaler vos messages comme importants, ou à vous marquer d’une étoile afin de ne pas manquer un seul de vos rendez-vous en boîte de réception.

Catégories
Actualité High Tech Le Web

Google et Apple, marques les plus fortes

Google est la marque dont la valeur est la plus importante au monde. Selon le cabinet d’études britannique Brand-Finance, qui évalue le poids d’une marque en fonction des revenus potentiels qui seraient générés si l’entreprise devait payer un droit de licence pour l’exploiter, la valeur de Google est aujourd’hui de 48,2 milliards de dollars, en hausse de 4 milliards par rapport au début de l’année.

La deuxième marque est Apple, dont la valeur est estimée à 39,3 milliards de dollars. Septième du précédent classement, la société fondée par Steve Jobs a vu son poids progresser de 33% et dépasse pour la première fois deux autres groupes informatiques, Microsoft (39 milliards) et IBM (35,9 milliards), ainsi que Wal-Mart (34,9 milliards) et General Electric (29 milliards).

Selon Brand-Finance, la valeur des 100 premières marques mondiales est en léger recul (2,4%) depuis le début de l’année. Les plus fortes baisses se trouvent du côté de la banque et de l’assurance (HSBC, Bank of America, Wells Fargo), tandis que les poids lourds américains traditionnels (McDonald’s, Nike, Coca Cola) gagnent quelques des positions.