Catégories
Actualité High Tech

Mobile World Congress : Barcelone rempile, Paris « bon perdant »

Christine de Gouvion Saint-Cyr Secrétaire général et Directrice de la candidature ‘Paris Mobile World Capital’ revient sur la défaite de la capitale.

Mauvaise pioche. Malgré un solide dossier, Paris n’a pas été choisi pour organiser les prochaines éditions de l’incontournable Mobile World Congress. C’est Barcelone qui a de nouveau empoché la mise jusqu’en 2018.

« Devenir la Capital du Mobile World était stratégique pour Barcelone, et renforce notre leadership en tant que ville de référence des nouvelles technologies » s’est félicité le maire de Barcelone, Xavier Trias.

La municipalité estime que le Mobile World Congress représente plus de 300 millions d’euros de revenus sur la seule première année et des milliers d’emplois à temps partiel. L’impact économique, en termes de recettes, est évalué à 3,5 milliards d’euros sur 7 ans par la ville de Barcelone.

3,5 milliards d’euros sur 7 ans

Une manne qui échappe à Paris. Mais la capitale est bonne perdante. Dans un entretien accordé à nos confrères de ServicesMobiles.fr, Christine de Gouvion Saint-Cyr Secrétaire général et Directrice de la candidature ‘Paris Mobile World Capital’ revient sur cette défaite.

« Je (nous) suis déçue, mais pas amère : Paris a rendu un excellent dossier aussi bien sur les infrastructures de la Ville, pour accueillir le congrès que sur notre vision industrielle de l’avenir du mobile. La coopération entre les institutions (Ville, Région, Etat) a été sans faille, la collaboration avec l’industrie et les pôles de compétitivité a été très motivante. Je ne peux que féliciter Barcelone d’avoir gagné ».

Et de poursuivre : « A l’annonce de la nouvelle, la GSMA a confirmé à la Ville que Paris avait produit un travail remarquable et que la décision avait été difficile à prendre. La qualité de notre dossier tient au fait que nous avons réalisé un vrai travail d’équipe transversal, que les institutions se sont impliquées à haut niveau et ont su collaborer sans problème politique, que leurs représentants ont fourni un travail incroyable (dixit GSMA), et surtout que Paris est une ville magique et l’industrie mobile francilienne ultra dynamique.

Bref nous avions un très bon « produit » (infrastructures et mobile), nous avons su communiquer, mais Barcelone, sachant ce qu’elle risquait de perdre a été un tout petit peu meilleure »…. On ne saura pas comment…

Pour la suite, Paris entend préparer le prochain appel d’offres pour les éditions 2019 et suivantes.

Catégories
Actualité High Tech Le Web Logiciel

Mozilla planche sur un OS mobile ouvert et basé sur les webapps

Boot2Gecko est un projet s’appuyant sur le noyau Android mais surtout dédié aux applications web universelles accessibles depuis le navigateur. Objectif : en finir avec la fragmentation.

Mozilla continue à tracer son sillon dans l’univers mobile. Après la sortie d’un navigateur dédié à Maemo et Android (Firefox Mobile), la Fondation voit plus loin et commence à plancher sur le développement d’un OS destiné aux plates-formes mobiles.

Pour le moment baptisé ‘Boot4Gecko’, ce projet a pour objectif de créer une interface souple, ouverte et surtout universelle afin d’en finir avec les problèmes de fragmentation qui plombe le développement des applications multi plates-formes.

Basé sur le rendu Gecko (le même que pour Firefox), ce système d’exploitation s’appuiera également sur le noyau Android mais de façon minimale afin d’éviter de se retrouver au centre des multiples affaires de violation de brevets qui touchent actuellement le robot vert.

Web Apps

Pour les développeurs impliqués, cet OS prendra en charge nativement les fonctions spécifiques aux smartphones « et se suffira à lui même ». Traduction, il s’agit d’en finir avec les applications propriétaires (modèle actuel pour les smartphones) qui viennent « au dessus » des OS mobiles traditionnels et qui s’opposent à la logique de web ouvert.

Mozilla parie en fait sur les Web Apps, exécutables depuis n’importe quel navigateur HTML5 (lui même compatible avec n’importe quel OS mobile) en lieu et place des applications. Un peu comme Chrome qui joue le rôle d’interface centrale dans ChromeOS.

«Nous voulons identifier les lacunes qui empêchent les développeurs Web de pouvoir concevoir des applications qui sont, en tous points, égales aux applications [natives]», écrit Mozilla sur son site Internet.

Une idée qui fait déjà son chemin depuis longtemps, notamment au sein du W3C, l’organisme de standardisation à but non-lucratif, chargé de promouvoir la compatibilité des technologies du World Wide Web.

Le HTML 5 permet en effet d’intégrer au navigateur Web de nombreuses fonctions (glisser-déposer, audio-vidéo, géolocalisation, reconnaissance vocale, formulaires…) , jusque-là réservées aux applications natives.

« Notre ambition est d’assurer que le Web devienne une plate-forme de développement pour le mobile. Il y a beaucoup d’attente autour de cela », expliquait à Businessmobile.fr, Dominique Hazael-Massieux, responsable des activités mobiles pour le W3C.

« Pour les développeurs, se baser sur une plate-forme universelle est nettement plus abordable que les autres langages de développement sur mobile. Pour les utilisateurs, il s’agit d’accéder aux vraies richesses du Web », poursuit l’expert.

Pour autant, faire du navigateur un support à fonctions aussi riches que celles offertes par les applications natives, n’est pas encore pour demain même si les choses avancent à travers de nouvelles API qui font communiquer les fonctions du smartphone avec le navigateur. Et le rythme devrait s’accélérer avec les ambitions de Mozilla.

Catégories
High Tech Logiciel

Android est le système d’exploitation dominant, Apple le premier fabricant

Les chiffres Nielsen de juin confirment la domination d’Android sur les systèmes d’exploitation mobiles sur le territoire américain tandis qu’Apple reste le leader incontesté parmi les fabricants de terminaux.

Le marché américain des smartphones est stabilisé et les derniers chiffres publiés par Nielsen le confirment.

Android est le premier système d’exploitation mobile avec 39% de parts de marché (+3 points par rapport à la période février-avril) devant iOS à 28% (+2), BlackBerry OS à 20% (-3) et Windows Mobile/Windows Phone 7 à 9% (stable).

Les choses sont assez différentes si l’on regarde ce marché sous le prisme des constructeurs. C’est Apple qui domine largement avec 28% de parts de marché , suivi de RIM (20%) à égalité avec HTC (Android et Windows Phone additionnés).

Viennent ensuite Motorola (11%) puis Samsung (10%) HP et Nokia ferment toujours la marche avec 2% chacun. (Eureka Presse)

Catégories
Actualité

Le Samsung Galaxy S II écoulé à 5 millions d’exemplaires en 85 jours

Le terminal star du fabricant sud-coréen fait mieux que son prédécesseur alors qu’il n’est même pas disponible en Amérique du Nord.

Champagne à nouveau pour Samsung. Après le carton plein du Galaxy S, le fabricant est en passe de battre un nouveau record avec le très réussi Galaxy S II, considéré comme le meilleur smartphone Android du marché.

Objectif : 10 millions

Sur un de ses blogs, le groupe annonce fièrement avoir livré aux opérateurs pas moins de 5 millions d’exemplaires de son terminal en 85 jours. Une performance d’autant plus notable que le smartphone n’est pas encore disponible en Amérique du Nord. Le fabricant espère ainsi en vendre 10 millions exemplaires grâce à son futur lancement dans 120 autres pays dont les État-Unis.

Le S II devrait donc rapidement faire mieux que son grand frère qui avait mis 7 mois pour atteindre les 10 millions d’exemplaires. Lancé en juillet 2010, la première version du Galaxy a été vendue à 14 millions d’exemplaires.

Voila de quoi renforcer les positions de Samsung face à Nokia (ce n’est pas une nouveauté) mais aussi face à Apple et son iPhone (20 millions d’exemplaires vendus lors du dernier trimestre).

Car selon Strategy Analytics, le groupe aurait vendu lors du dernier trimestre entre 18 et 21 millions de smartphones (tous modèles confondus). En France, selon nos informations, Samsung est d’ailleurs déjà devant Apple en volume.

Catégories
High Tech Logiciel

Guerre des brevets : HTC veut négocier avec Apple

Un dirigeant d’HTC s’est déclaré ouvert à des discussions avec la firme de Cupertino pourvu que l’issue soit « juste et raisonnable ». Mais la procédure intentée par Apple se poursuivra puisque HTC a décidé de faire appel.

HTC a fait un pas en direction d’Apple mais sera-t-il entendu ? S’exprimant au sujet de la guerre des brevets qui oppose les deux fabricants, Winston Yung, le directeur financier de la firme taiwanaise a déclaré à Bloomberg « nous sommes ouverts à la discussion ».

Pas de réaction d’Apple

HTC a pourtant subi un revers important il y a une dizaine de jours lorsque la Commission américaine du commerce international (ITC) a tranché et donné raison à Apple pour deux brevets liés au traitement de contenus multimédias et au traitement d’informations depuis un email dans les smartphones Android vendus par le constructeur taïwanais.

Mais si la voie parlementaire ne suffit pas, il restera la voie légale pour HTC car le même M. Yung a également annoncé à Reuters son intention de faire appel de la décision de l’ITC.

D’ailleurs, HTC n’est pas forcément en position de faiblesse et cela grâce au rachat de S3 Graphics. Cette entreprise a récemment obtenu gain de cause auprès de l’ITC contre Apple qu’elle accusait d’enfreindre deux de ses brevets liés à des méthodes de compression d’images et de formats de données d’images.

« Nous sommes ouverts à toute sorte de solution tant que la solution et les termes sont justes et raisonnables », a ajouté Winston Yung. Apple n’a pas officiellement réagi à cette initiative. (Eureka Presse)

Catégories
High Tech Médias & Satellite Télécommunications

Nokia lance deux téléphones Double SIM

Nokia vient récemment d’annoncer le lancement de deux nouveaux modéles de smartphones Dual SIM en Tunisie: le X1-01 et le C2-00. Leurs principales spécificités ? Ils offrent tousdeux l’expérience la plus pratique et la plus intuitive jamais concue pour le changement de cartes SIM.

«Le Nokia X1-01 et le Nokia C2-00 intègrent plus de mémoire, une meilleure autonomie de batterie et des fonctionnalités de changements de cartes SIM et de divertissement bien plus riches que d’autres produits double SIM actuellement disponibles sur le marché», a déclaré Mathia Nalappan, directeur général Afrique,Nokia. Et il ajoute : «En plus de leurs différentes caractéristiques uniques, ces deux téléphones sauvegardent les réglages d’un maximum de cinq cartes SIM, dont chacune peut être personnalisée avec un nom dédié ainsi que des paramètres d’appel préféré, de SMS ou de données. SEUL Nokia peut offrir ce niveau de commodité sur les téléphones Double SIM!».

Nokia X1-01
Avec le Nokia X1-01 vous pouvez attribuer à chaque carte SIM son propre logo, sa propre signature musicale ou sonnerie – des fonctionnalités de personnalisation qui ne sont accessibles que chez Nokia!

Le téléphone propose aussi tout simplement la meilleure expérience musicale Double SIM sur le marché.
Il permet de stocker et de passer en lecture aléatoire des milliers de chansons avec un support mémoire allant jusqu’à 16 Go, de créer ses propres playlists préférées, et de jouer sa musique sur un haut-parleur. Surtout que l’apapreil offre le son le plus puissant et le plus pur jamais produit par Nokia.
Le téléphone dispose également de touches latérales dédiées à la musique et d’une batterie d’une autonomie allant jusqu’à 36 heures de lecture continue de musique!

Nokia C2-00
Le Nokia C2-00 est le premier téléphone double SIM à être doté d’Easy Swap, qui vous offre la possibilité de
changer de carte SIM sans avoir à éteindre le téléphone ou à retirer la batterie. Il suffit d’ouvrir le compartiment SIM sur le côté du téléphone et d’interchanger vos cartes Sims. C’est aussi simple que ça! Plus besoin d’attendre que le téléphone redémarre.

Le C2-00 permet de naviguer sur Internet, de consulter ses mails et de profiter de la messagerie instantanée avec chaque carte SIM. Autant l’expérience de navigation Internet que le support mémoire sont de loin supérieurs à ce qui est offert par les produits Double carte Sim concurrents actuels.

Enfin, une mémoire considérable de 32 Go permet de jouier de milliers de photos, de vidéos et de fichiers musicaux.
Les deux smartphones sont déjà disponibles sur le marché tunisien.