Outsourcing Contact
28Jan
2011

Tunisie : Levée de la censure protocolaire VoiP – SMTP


La téléphonie illimitée via le protocole Internet appelée VoIP, n’est plus censurée. Le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Industrie et de la Technologie, chargé des technologies de la Communication des technologies, M. Sami Zaoui, l’a annoncé dans un communiqué rendu public lundi 24 janvier.

Cette levée de censure sur la VoIP s’est également accompagnée de l’ouverture du protocole SMTP pour le courrier électronique. «Cette décision mettra fin aux diverses formes de contrôle sur le contenu du courrier électronique», lit-on dans le communiqué.

Cette annonce confirme donc l’hypothèse réfutée par Tunisie Telecom. L’opérateur historique a en effet infirmé en juin sa responsabilité dans le blocage de la VoIP en Tunisie. Et ce, après que les fournisseurs d’accès Internet et fournisseurs de solution VoIP pour les centres d’appels aient clairement accusé Tunisie Telecom d’être derrière ce coup pour pousser les centres d’appel à utiliser leur solution VoIP pour les centres d’appel. «Il n’est ni dans les intentions, ni du ressort de Tunisie Telecom de bloquer ou de perturber tel ou tel service Internet», a déclaré à l’époque un représentant de l’opérateur historique à la rédaction de Tekiano.

Rappelons que Slim Amamou, secrétaire d’Etat auprès du ministère de la Jeunesse et des Sports, a annoncé le vendredi 21 janvier dernier sur twitter que «les services VOIP sont sous la responsabilité de Tunisie Telecom et qu’ils vont recevoir une directive pour lever la censure sur ce protocole».

Mais il ne s’agit pas du seul problème communicationnel que les Tunisiens ont vécu au niveau «protocolaire».

Le protocole SMTP qui permet l’envoi de courriel via un logiciel de messagerie comme Outlook ou Mozilla Thunderbird a aussi été longtemps interdit. Le système répressif de Ben Ali avait fermé l’accès à tous les SMTP étrangers ne laissant que ceux de l’ATI (donc hébergé en local). Le but étant de filtrer le contenu de tous les mails qui transitent depuis et vers la Tunisie.

Ceci a alors causé d’énormes pertes de mails personnels et professionnels qui ont poussé beaucoup de Tunisiens à opter pour les adresses mails du genre Gmail en accès Web sécurisé (le protocole https) pour justement éviter que les mails ne transitent via les passerelles Internet tunisiens.

tekiano.com


Commentaires

Laisser un commentaire