Outsourcing Contact
14Jan
2011

Tunisie : Les banques s’engagent à embaucher 2000 diplômés du supérieur


Le secteur bancaire s'est engagé, mardi, à Tunis, à embaucher 2000 diplômés du supérieur dont 1000 sous forme de recrutements directs, à court terme, et 1000 autres sous forme de création d'entreprises sous-traitantes et externalisées.

Parallèlement, la Banque de financement des petites et moyennes entreprises (BFPME) s'est chargée, avec le concours des banques publiques, de créer un bureau d'études spécialisé dans l'identification d'idées de projets dans les zones de développement régional.

Ces engagements interviennent en adhésion à l'appel du Président Ben Ali dans l'allocution adressée au peuple tunisien et consistant à doubler la capacité d'emploi et à la consolider dans toutes les spécialités, grâce à un important effort complémentaire de recrutement.

Dans le détail, le recrutement de 1000 diplômés du supérieur profitera en particulier aux zones de développement régional. L'objectif est d'augmenter le taux d'encadrement dans les établissements bancaires.

Pour les mille emplois restants le secteur bancaire est appelé à accomplir un surcroît d'efforts dans le domaine de la sous-traitance et de l'externalisation de quelques activités et services et à en faire bénéficier les zones de développement régional.

Un accord a été conclu, dans une première étape pour la création de trois centres d'appel, de deux unités de numérisation et d'archives électroniques et d'un ensemble d'autres unités.

Par ailleurs, un effort spécial sera déployé pour impulser l'investissement et créer des projets dans les zones de développement régional, à travers la dynamisation de la charte de financement des PME et la dynamisation des cellules chargées des PME au sein des banques, ainsi que la promotion de la capacité des banques à définir et à concevoir de nouveaux projets, en particulier dans les secteurs porteurs et à forte employabilité.

Dans l'optique de garantir la réalisation rapide de ces mesures, trois groupes de travail ont été constitués pour superviser la mise en place de ces mesures et assurer le suivi de l'avancement de leur réalisation.

Ces engagements bancaires ont été annoncés, au cours d'une réunion tenue, avec la participation des PDG de banques et consacrée à l'examen des moyens d'appuyer l'effort national en matière de développement régional et d'accélération du rythme de création d'emploi, particulièrement, au profit des diplômés du supérieur.

M.Taoufik Baccar, gouverneur de la BCT, a rappelé les mesures ayant fait l'objet d'un accord, au cours de la réunion précédente, et visant à faciliter la réalisation de projets, à travers le parachèvement du processus de traitement de leurs dossiers déposés auprès des établissements de crédits, au cours des mois de novembre et de décembre 2010, ainsi que l'accélération du décaissement des crédits pour les projets ayant obtenu un accord de financement.

Le gouverneur de la BCT a souligné l'enjeu de ces mesures qui viennent illustrer de manière éloquente l'adhésion du secteur aux récentes mesures présidentielles, et sa foi dans les valeurs de citoyenneté dont il se prévaut en particulier à travers la dynamisation des séminaires régionaux sur l'investissement et la participation à l'effort national de solidarité.


Commentaires

Laisser un commentaire