Catégories
Actualité Economie Finance Emploi & Etudes

Tunisie : Comment éviter la disparition de 30 000 emplois dans le textile ?

Le secteur du textile/habillement, a enregistré, en janvier 2011, une baisse de 15% des exportations par rapport à la même période de 2010, ce qui équivaudrait à la disparition de 30.000 emplois au cas où cette tendance persisterait dans les prochains mois, a indiqué, lundi, Afif Chelbi, ministre de l’Industrie et de la Technologie, en recevant une délégation de la Fédération Nationale du Textile Habillement (FENATEX) élargie incluant des industriels tunisiens et européens.

Le ministre a ajouté que la concertation avec la centrale syndicale est permanente en vue de surmonter les difficultés conjoncturelles auxquelles font face la Entreprises opérant dans ce secteur qui emploi plus de 200.000 personnes et dont l’apport à l’économie tunisienne est essentiel et constant.
Au cours de cette séance de travail, les représentants des diverses branches du secteur ont exprimé leurs préoccupations quant à la situation difficile que connaît le secteur et émis un certain nombre de propositions pour contribuer à la relance de l’activité.

Il s’agit de renouer le contact entre les chefs d’entreprises et les syndicats à court terme en vue de donner une visibilité pour les chefs d’entreprises et investisseurs en particulier étrangers.
Les industriels ont exprimé leur désarroi concernant les arrêts de travail successifs qui risquent d’influer négativement sur leur pérennité.

Les représentants du secteur ont indiqué que des actions de communication et de marketing visant notamment les partenaires européens sont engagées par la profession en vue d’améliorer l’image du secteur.

Ils ont également soulevé les questions relatives au dédommagement des entreprises ayant subi des dégâts, des aides urgentes au chômage technique, le report aux obligations légales (CNSS, service public à).

Les représentants des chambres mixtes tuniso-européennes présents à cette rencontre ont insisté, quant à eux, sur la nécessité pour les partenaires sociaux de se mobiliser pour permettre aux entreprises de travailler dans la sérénité et de prendre des mesures vigilantes contre les marchés parallèles et les importations illégales et notamment pour mettre fin à la baisse de productivité enregistrée dans le secteur depuis plusieurs semaines.

africanmanager.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *