Catégories
Actualité High Tech Le Web

Samsung a vendu plus de 50 millions de Galaxy S et S2 cumulés

Samsung vient tout juste de publier les chiffres de ventes de ses téléphones et le moins que l’on puisse dire est qu’ils sont assez impressionnants. La firme coréenne a écoulée plus de 50 millions de Galaxy S et Galaxy S2 cumulés !

Depuis son lancement en juin 2010, près de 24 millions de Galaxy S ont été vendus. Son successeur, le Galaxy S2, a dépassé les 28 millions d’unités vendus depuis sa sortie il y a un an.

Quant au Galaxy Note, ce ne sont pas moins de 7 millions d’unités qui ont été vendus, soit une moyenne d’un million de ventes par mois depuis son apparition sur le marché en novembre 2011.

Samsung avait annoncé en octobre 2011 que les ventes du Galaxy S et Galaxy S2 avaient dépassé les 30 millions d’unités. Le Galaxy S2 est d’ailleurs l’un des modèles Samsung qui s’est vendu le plus rapidement avec 10 millions de vente en seulement six mois. Le Galaxy Note, lui, passait le cap des 5 millions de ventes en mars dernier, cinq mois après sa sortie.

Le très attendu Galaxy S3, que j’avais présenté il y a quelques semaines, est lui aussi très prometteur avec ces 9 millions de précommandes. Il est d’ailleurs disponible en France depuis peu et j’ai hâte de le tester.

Catégories
Actualité High Tech Le Web

Galaxy S III de Samsung maintenant offert en précommande par Future Shop

Vous saviez sans doute qu’une période de précommande aurait lieu. À compter d’aujourd’hui, Future Shop prendra les précommandes pour le modèle Galaxy S III de Samsung, un des téléphones intelligents les plus performants de 2012. Telus, Bell, Rogers et SaskTel seront des fournisseurs de ce téléphone. Un simple dépôt de 50 $ en magasin sera suffisant pour réserver votre appareil pour le lancement du 20 juin.

Le Galaxy S III a été présenté pour la première fois dans le cadre d’un événement à Londres le 3 mai et a suscité énormément d’engouement, car les experts et les consommateurs le voient comme l’un des téléphones qui obligera Apple à se surpasser pour son prochain iPhone. Nous avons couvert l’événement de lancement et traité des principales fonctions de l’appareil.

Peu importe le fournisseur que vous choisirez, vous pourrez vous attendre à une mémoire interne de 16 Go (expansible à 64 Go avec une carte microSD), le système d’exploitation Android 4.0, un écran Super AMOLED de 4,8 po, un appareil photo arrière de 8 Mpx, une vitesse LTE et d’innombrables gadgets. Il ne fait aucun doute que ce téléphone intelligent aux multiples fonctions sera le produit vedette de Samsung cette année.

Future Shop offre en précommande les versions bleue et blanche, et comme mentionné ci-haut, un simple dépôt de 50 $ en magasin suffit pour vous assurer d’en avoir un le jour du lancement. Notez que vous ne serez pas en mesure d’effectuer le dépôt en ligne sur le site Web.

Parmi les fournisseurs officiels, seul Telus a annoncé publiquement qu’il vendrait le modèle de 16 Go à 159,99 $ avec contrat de 3 ans. Apparemment, le fournisseur a également l’intention d’annuler les frais de mise en service pour ceux qui précommandent le téléphone. Nous n’avons pas encore de détails quant aux politiques que pourraient avoir Bell, Rogers ou SaskTel.

Catégories
Actualité High Tech Le Web

Samsung Galaxy One : un concept fantaisiste de tablette Windows 8

Bien souvent, quand des designers essaient d’imaginer un produit dont ils rêvent jusqu’à en réaliser un concept plus vrai que nature, il s’agit d’un produit pommesque qui donne toujours super envie, rappelez-vous par exemple de l’iPad sans bord dont la surface était extensible. Cette fois pourtant, c’est le grand concurrent de toujours qui a le droit à son petit produit fantasmé : Laura Hong et Charles de Belizal ont imaginé ce que pourrait être une tablette Samsung sous Windows 8, et leurs dessins valent le coup d’oeil.

On se retrouve avec une tablette un peu orientée business, toute d’aluminium vêtue, inclinable de deux manières différentes à l’aide de deux types de béquille, la première permettant d’utiliser plus confortablement un clavier virtuel, la seconde étant très pratique pour la vidéo-conférence ou le divertissement.

Plus intéressant encore, on retrouve sur le concept une version améliorée du gadget que Samsung a intégré dans son récent Galaxy Beam, permettant à la fois de transformer la tablette en un projecteur multimédia pour regarder des films, projeter des slides ou encore, porter la vidéo-conférence au niveau des films de science-fiction, dans lesquels on voit souvent les têtes des membres de conseils secrets projetés en grand dans une salle, de préférence circulaire. Bref, très peu de chance de voir cet objet se concrétiser tel quel, mais qui sait, Samsung pourrait s’en inspirer au moment où il faudra proposer une tablette Windows 8 qui sortira un peu du lot…

Catégories
Actualité High Tech Le Web

Galaxy S II : Ice Cream Sandwich est en cours de déploiement sur le GT-i9100G (màj)

Comme vous le savez peut-être déjà, le Galaxy S II GT-i9100G n’est pas le même que le GT-i9100.

Ce qui change entre ces deux versions vendues par Samsung est l’architecture (processeur et puce graphique), même si elles sont cadencées à le même fréquence leurs performances diffèrent l’une de l’autre (détails).

  • la version GT-i9100 tourne sous l’Exynos 4210 double-cœur avec une cadence de 1.2 GHz et une puce graphique Mali-400
  • la version GT-i9100G tourne sous l’OMAP4430 double-cœur avec une cadence de 1.2 GHz et une puce graphique PowerVR SGX540

Bien qu’il y ait plusieurs versions sur le marché français, Samsung n’abandonne pas pour autant ses autres variantes puisque la version GT-i9100G reçoit actuellement la mise à jour vers Android Ice Cream Sandwich, et ce, à peine quelques jours après son déploiement sur la plupart des versions nues du GT-i9100 (la XEF étant toujours en attente) et versions opérateurs.

La mise à jour s’effectue à partir de l’utilitaire Samsung Kies.

Aucune information de mise à jour d’ICS pour le GT-i9100P (la version NFC).
..ou encore le Samsung Galaxy R (GT-i9103, la version Tegra 2 du Galaxy S II.

Catégories
Actualité High Tech Le Web

Samsung choisit des processeurs dual core ST-Ericsson pour ses Galaxy Beam et Galaxy Ace 2

Comme avec les Sony avec le XPERIA Sola, P et U, Samsung a choisi ST-Ericsson pour ses prochains terminaux milieux de gamme : les Galaxy Beam et Galaxy Ace 2.

J’ai envie de dire que c’est une bonne initiative de la part de Samsung d’avoir porter son choix sur ST-Ericsson qui prouve maintenant depuis quelques temps qu’il est digne de faire la concurrence à Texas Instruments, Qualcomm et compagnies. C’est un bon processeur, seulement si l’optimisation va avec et on l’a notamment vu dans notre prise en main du XPERIA Sola, où l’on doit avouer que Sony a fait un joli travail d’adaptation.

Petit retour sur ce processeur qui pour son nom complet est appelé ST-Ericsson NovaThor U8500, il est basé sur un SOC ARM Cortex-A9 qui est gravé en 45 nm et qui a une cadence qui peut varier entre 1 et 1.9 GHz selon le choix du constructeur. Il présente aussi les capacités de décodage et ré-encodage de vidéo en Full HD (1080p), ainsi que la possibilité de lire plusieurs vidéos simultanément et une puissance 3D comparable à la PlayStation 2 (GPU Mali-400 MP1).

C’est donc une bonne nouvelle pour cette société Suisse qui va pouvoir perdurer et même gonfler grâce des géants comme Sony et Samsung en collaborateurs, et qui sait peut-être d’autres suivront à leur tour. Néanmoins, les dates de sorties officielles exactes de ces deux smartphones n’ont pas encore été confirmées sur les marchés européens et canadiens.

Catégories
Actualité High Tech Le Web

Samsung : Les poursuites d’Apple n’ont pas modifié le design du Galaxy S III

Depuis son annonce, le design du Samsung Galaxy S III a été beaucoup décrié car jugé trop quelconque pour un smartphone de ce calibre, et certains y voyaient l’ombre d’Apple et de ses procès qui auraient obligé le géant coréen a changer son design.

Or, le vice-président de Samsung en personne, Chang Dong-hoon, a déclaré que ce n’était du tout le cas, que le design des terminaux Samsung est basé sur des feuilles de route qui s’étalent sur cinq ans, et non des décisions dictées par l’actualité juridique.

Ceci dit, les enjeux sont tellement énormes qu’on a du mal à croire que Samsung n’a pas été influencé un tant soit peu par les procès en cours.