Catégories
High Tech Télécommunications

Nokia envisagerait de se rapprocher d’Alcatel-Lucent

nokia

Maintenant que le groupe finlandais est prêt à repartir sur des bases saines, il réfléchit à sa stratégie qui pourrait passer par un rapprochement avec Alcatel-Lucent, voire par le rachat de l’équipementier.
Sans la partie téléphonie mobile, cédée à Microsoft (mais dont la transaction doit encore être validée), Nokia s’ote une épine du pied, même si cela conduit à se séparer de ce qui a fait sa renommée ces quinze dernières années.

NSN logo C’est désormais vers les équipements télécoms, les services de géolocalisation et la gestion de sa propriété intellectuelle que se tourne le groupe finlandais. Sa direction est en pleine exploration des grands axes stratégiques et l’un d’eux pourrait passer par un rapprochement avec l’équipementier français Alcatel-Lucent.

Cela fait plusieurs années que l’hypothèse est envisagée et aucune négociation formelle n’est lancée mais le sujet est en train de redevenir d’actualité, au moins en tant qu’hypothèse de travail. A ce titre, tout es envisageable, du rachat d’une partie de ses activités à la prise de contrôle complète.

Alcatel-Lucent-logoSi la fragilisation de l’équipementier français en fait une cible plus facile, sa dette risque de peser lourd pour un partenaire. Alcatel-Lucent est une nouvelle fois en phase de restructuration avec un plan Shift qui doit s’étaler jusqu’en 2015.

D’un autre côté, Alcatel-Lucent fournit des clients importants comme Verizon Wireless, AT&T mais aussi China Mobile, le plus gros opérateur mobile mondial. Par ailleurs, un rapprochement entre Nokia Solutions and Networks (ex-Nokia Siemens Networks) et Alcatel-Lucent permettrait de créer un équipmentier télécom puissant, toujours derrière le leader Ericsson mais devant le chinois Huawei, et avec une force de frappe particulière aux Etats-Unis.

Catégories
Actualité High Tech Le Web

Opera Mini 7 disponible pour les feature phones

Application – Le navigateur mobile Opera 7 Mini, qui intègre une fonction Smart Page qui rassemble les mises à jour Facebook et Twitter et celles d’autre sites favoris, est proposé pour les mobiles classiques J2ME, S60 et BlackBerry.

Opera a lancé hier une version de son navigateur Opera Mini 7 à destination des feature phones. Il propose une fonction Smart Page qui fait office d’agrégateur pour les dernières mises à jour Facebook, Twitter et propose aussi une sélection de sites à suivre. On peut également y ajouter les flux de ses sites favoris. Opera Mini 7 utilise le système de compression des pages avec un moteur de rendu hébergé sur le serveur Opera qui permet un chargement et une navigation plus rapides.

Le navigateur est disponible gratuitement pour les mobiles sous J2ME, S60 et BlackBerry. Selon les derniers chiffres d’Opera Software, Opera Mini a cumulé 168 millions d’utilisateurs durant le mois de mars. (Eureka Pres

Catégories
High Tech Logiciel

Steve Wozniak co-fondateur d’Apple, séduit par Windows Phone

Alors que Windows Phone, la plateforme mobile de Microsoft, peine encore à percer sur le marché grand public, même si le succès du Nokia Lumia envoie un signal encourageant, la firme de Redmond vient de recevoir un appui de poids et plutôt inattendu.

Je vous rapportais il y a quelques jours la visite de Steve Wozniak, co-fondateur d’Apple et complice des premiers jours de Steve Jobs, dans une boutique AT&T en vue d’acheter un Nokia Lumia 900 sous Windows Phone, tout frais sorti aux USA.

Wozniak a donc concrétisé son achat entre deux hamburgers chez Denny’s, et dans une interview publiée en podcast sur A New Domain, il livre des appréciations étonnantes, qui feront certainement beaucoup de bien du côté de chez Microsoft. L’interview a été réalisée au moment du lunch et les auteurs précisent que Wozniak trimballe avec lui au moins un kilo de matériel, soit pas moins de quatre smartphones (deux iPhone 4S, un Motorola RAZR et un Nokia Lumia), divers câbles et autres gadgets.

« Ne serait-ce que pour le design et la beauté, je préfère définitivement Windows Phone à Android ». Wozniak en remet ensuite un couche en revenant sur le caractère « intuitif et beau » de l’interface Windows Phone, ajoutant même qu’il « aime vraiment l’expérience et qu’il transportera partout avec lui son Windows Phone« . A tel point qu’il « recommanderait celui-ci plutôt que ses téléphones Android malgré le fait que le choix d’applications n’est pas encore assez large ».

Bien sûr, cela reste l’avis d’une personne qui s’exprime uniquement en son nom, mais quel avis ! Quand on a inventé Apple et que l’on se prononce sur des gadgets concurrents de la firme que l’on a contribué à porter au sommet, on est généralement écouté. La preuve. Même si Steve Wozniak n’exerce plus aucune fonction chez Apple depuis longtemps, cette sortie – à mettre en perspective avec les récentes déclarations de Sergey Brin – montre quand même que le torchon se consume doucement entre Apple et Google, deux anciens « alliés » historiques de la Silicon Valley.

Catégories
High Tech Le Web Logiciel

Mobile World Congress 2012 : Google met en place un compte à rebours !

Le stand Android du Mobile World Congress 2011 était le plus grand et le plus spectaculaire stand, nous vous l’avions filmé. Cette année, Google vient de lancer un teasing avec un mini site qui inclut un compte à rebours.

Le Mobile Word Congress débute le 27 février 2012, ce salon devrait être riche en annonces Android. Nous avons prévu d’envoyer une équipe de cinq passionnés d’Android pour vous retransmettre le maximum de contenu : vidéos, photos, prises en main, interviews, etc.

Le compte à rebours

Catégories
Actualité Le Web Médias & Satellite

Bientôt 100 milliards d’applications téléchargées

L’engouement pour les applications mobiles ne devrait pas faiblir selon un analyste qui table sur une croissance de plus de 56% par an.

Les développeurs et les éditeurs peuvent se frotter les mains. Selon une note de Johan Svanberg, analyste chez Berg Insight, le nombre d’applications téléchargées sur les différents smartphones devrait continuer à croître à grandes vitesse comte tenu de l’engouement pour ces terminaux.

Selon le spécialiste, le rythme des téléchargements devrait progresser de 56,6% par an et atteindre le niveau record de 98 milliards d’applications téléchargées en 2015. L’Asie représentera 40% de ce total.

Dans le même temps, les revenus générés par ces outils (quand ils sont payants) atteindront 8,8 milliards de dollars en 2015 contre 1,6 milliard cette année, soit une croissance annuelle de 40,7%.

Webapps

L’App Store d’Apple restera dans les quatre prochaines années le plus rentable (monétisation directe), suivi de l’Android Market et du MarketPlace de Microsoft, estime l’analyste.

Reste à connaître l’impact des web applications sur le marché des applications natives. Rappelons que le HTML 5 permet d’intégrer au navigateur Web de nombreuses fonctions (glisser-déposer, audio-vidéo, géolocalisation, reconnaissance vocale, formulaires…) , jusque-là réservées aux applications natives.

De nombreux acteurs comme le W3C, les opérateurs ou encore certains éditeurs comme Mozilla planchent sur la question. Pour autant, faire du navigateur un support à fonctions aussi riches que celles offertes par les applications natives, n’est pas encore pour demain même si les choses avancent à travers de nouvelles API qui font communiquer les fonctions du smartphone avec le navigateur.

Pour Johan Svanberg, si les webapps pourront à terme concurrencer les applications natives, dans les cinq prochaines années, ces dernières resteront encore de loin prédominantes.

Catégories
Actualité Le Web

Concours d’innovation « Imagine cup Tunisie 2011 »

Le concours d’innovation et de la création dans le domaine des programmes et technologies destiné aux étudiants, « Imagine cup Tunisie 2011 », a été organisé, samedi, dans l’enceinte de l’Institut national des sciences appliquées et des technologies (INSAT) de l’Ariana, à l’initiave de Microsoft Tunisie.

Prennent part à ce concours, qui se tient autour du thème « Imaginez un monde ou la technologie nous aide à répondre aux enjeux les plus cruciaux de notre société », 10 équipes retenues pour concourir à « Imagine cup Tunisie 2011 » parmi plus de 50 équipes représentant 20 écoles, facultés ou instituts de toutes les régions de la République.

M. Adel Gaaloul, secrétaire d’Etat chargé des technologies, a mis en exergue, à l’ouverture de cette manifestation, la créativité et l’innovation qui caractérisent les contenus des projets et programmes technologiques des participants.

Il a souligné que l’objectif de ce concours est d’identifier les meilleurs moyens de promouvoir la réalité économique et sociale de la Tunisie moyennant l’utilisation des technologies modernes qui ont été à la base de la réussite de la Révolution du 14 janvier.

Les sélections préliminaires pour ce concours ont démarré depuis plus de deux mois avec l’encadrement et l’appui de professeurs et formateurs bénévoles tunisiens et étrangers afin d’évaluer les efforts des équipes participant au lancement de programmes informatiques et de solutions numériques à même de contribuer à la mise en place de projets économiques dans le domaine des technologies, de l’information et de la communication (TIC).

L’équipe gagnante représentera la Tunisie à la finale mondiale de « Imagine cup » qui se tiendra à New York (USA) au mois de juillet prochain.