Catégories
Actualité Le Web Logiciel

Allemagne: produits Microsoft interdits

Un tribunal allemand a interdit mercredi la vente dans le pays de produits Microsoft, a annoncé un porte-parole de ce dernier à l’AFP, une décision qui devrait rester sans effet concret car le géant américain avait anticipé ce jugement et délocalisé son centre logistique. Le jugement porte en particulier sur le système d’exploitation Windows 7 et la console de jeux Xbox.

Le tribunal régional de Mannheim (ouest) a donné raison à l’Américain Motorola, qui estime que Microsoft viole des brevets lui appartenant, relatifs à un format de compression vidéo très répandu (« H.264 »). Le porte-parole de Microsoft a expliqué à l’AFP que le groupe ferait appel, et surtout rappelé que cette décision n’aurait aucune conséquence pratique. Dans les faits, les Allemands pourront continuer à commander des produits Microsoft, qui leur seront livrés depuis un centre logistique situé aux Pays-Bas.Microsoft avait décidé début avril de fermer son centre logistique allemand, anticipant sa défaite en justice.

Ce n’est pas la première fois que la justice allemande, réputée très pointilleuse en matière de protection des brevets, interdit de vente un produit informatique très connu.
En septembre, un tribunal avait ainsi banni la commercialisation de la Galaxy Tablet 10.1 de Samsung, arguant en particulier qu’elle copiait le design de l’iPad d’Apple. Le fabricant sud-coréen a depuis soumis une tablette au design différent, qui a elle été autorisée à la vente.

Cette réputation de sévérité de la justice allemande fait du pays un terrain privilégié de la guerre des brevets informatiques faisant rage au niveau international, et dans laquelle sont impliqués à des degrés divers Motorola, Microsoft, Samsung et Apple notamment.

Catégories
Actualité High Tech Logiciel

Une nouvelle puce A5 pour plus d’autonomie dans l’iPad 2

Apple continue à commercialiser l’iPad 2 même si le nouvel iPad est disponible depuis le 16 mars 2012. Son prix revu à la baisse s’accompagne maintenant d’une consommation électrique également moindre.

Le SoC (System on a Chip) A5 que l’iPad 2 embarque est désormais gravé dans une technologie Samsung plus avancée. Et plus précisément, on passe d’une technologie 45 nm à une technologie 32 nm. Tant et si bien que la surface de la puce A5 passe de 122 mm2 à 69 mm2, soit une baisse de 43.4%. C’est donc d’abord une réduction de coût substantielle pour Apple (plus de puces sur une même tranche de Silicium (wafer) et donc un coût moindre par puce).

Mais le passage à une technologie de gravure plus fine s’accompagne aussi d’une réduction de la puissance consommée. Tout d’abord parce que la tension d’alimentation de la puce baisse et ensuite parce que les transistors sont plus efficaces électriquement à courant identique.

Dans ce cas précis, il s’agit d’un die shrink : le schéma électrique est le même et seul son layout (dessin « physique » de la puce permettant d’obtenir les différents masques de lithographie) est modifié en prenant en compte la taille réduite des transistors MOS (longueur de grille minimum de 0.32 μm contre 0.45 μm précédemment).

Il s’agit là encore d’une technologie dite HKMG. ‘HK’ signifiant ‘High Dielectric‘ indique que la constante diélectrique de l’oxyde de grille est plus élevée, ce qui limite les fuites par courant de grille (problème non négligeable au fur et à mesure que les technologies avancent). ‘MG’ vient pour ‘Metal Gate‘. Elle concerne la grille qui est constituée d’une couche de métal au-dessus du Silicium Polycristallin.

Selon Anandtech, le passage du 45 nm HKMG au 32 nm HKMG se traduirait par une augmentation de 15.8% de l’autonomie et jusqu’à 29% lorsque le processeur graphique (GPU) est sollicité. C’est le cas en jouant par exemple à des jeux 3D comme Infinity Blade 2. Il serait aussi possible de regarder plus longtemps des vidéos (18% plus longtemps).

Aucune indication (sur le packaging ou sur le boîtier de l’iPad 2) n’est toutefois donnée quant à la présence de cette nouvelle version de l’A5 dans l’iPad 2 que vous achèterez. Cependant, elle se retrouverait uniquement dans les versions Wifi pour l’heure. Autre indication : la version 5.1 d’iOS serait installée d’office dans ces nouvelles versions d’iPad 2 (il est question de la référence ‘iPad 2,4′ contre ‘iPad 2,1′ pour la version WiFi précédente) tandis que c’est iOS 5.0.1 qui serait installé dans les modèles avec A5 gravé en 45 nm.

Ajoutons que l’Exynos 4412 embarqué dans le Galaxy S3 est gravé dans cette même technologie de Samsung. De là à dire que le prochain iPhone intègrera également, à l’instar du S3, un processeur quadruple coeur… Le prochain SoC d’Apple (l’A6 ?) destiné à l’iPhone 5 devrait, selon toute vraisemblance, être gravé dans cette technologie. En somme, cette nouvelle mouture de l’A5 constitue un bon galop d’essai dans cette technologie avancée pour la firme de Cupertino.

Catégories
Actualité High Tech Le Web

Trop de données personnelles dans les appareils high-tech d’occasion

Selon les conclusions d’une étude britannique, trop d’appareils high-tech d’occasion contiendraient encore des données personnelles au moment de la transaction parce que les propriétaires ne procéderaient pas à un effacement.

On espère parfois tirer quelques euros d’un disque dur ou d’un téléphone mobile qui traîne depuis un certain temps à la cave, au grenier ou tout simplement au fond d’un tiroir, en le mettant en vente sur Internet ou sur le stand d’une brocante.

Mais ce que certains ont tendance à oublier avant de céder leur appareil, c’est d’effacer les données présentes en mémoire, laissant ainsi des données personnelles entre les mains d’une personne peut-être mal intentionnée.

Avec l’analyse de 200 disques durs, de 20 clés USB et de 10 téléphones portables achetés auprès de sites Internet d’enchères et de brocantes, une étude britannique a en effet mis en évidence ce fait.

Si 52 % des appareils auscultés ont bien été remis à zéro par les anciens propriétaires, 48 % contenaient encore de l’information et 11 % des données personnelles.

Plus alarmant encore, les données de deux des disques durs permettaient même d’usurper l’identité d’une personne, avec des informations d’identité – passeports numérisés –, des informations bancaires – relevés bancaires – et des informations médicales.

Bref, si vous avez l’intention de vendre ou de donner votre matériel, pensez à bien effacer les données en mémoire. Surtout si vous ne connaissez pas la personne.

Catégories
Actualité High Tech

La nouvelle Audi A6 embarque un système de navigation par internet

Le GPS intégré d’origine dans la voiture c’est bien (j’y reviendrai dans un prochain article) mais… peut encore mieux faire. Les constructeurs, qui semblent maintenant enfin lancés dans la course à l’intégration du numérique – et du web – dans leurs gammes, travaillent sur l’amélioration des services à destination du conducteur.

Et parmi ces services, offrir une meilleure expérience d’aide à la conduite via des systèmes de navigation de plus en plus pointus et précis semble faire partie des priorités d’Audi depuis quelques temps. Ainsi avons-nous déjà vu l’intégration de Google Earth dans le GPS de l’Audi A8.

Mais Audi va un peu plus loin avec son nouveau modèle, l’Audi A6, dévoilée lors du dernier Salon de Détroit. Celle-ci, outre le fait qu’elle sera disponible en version hybride, est dotée d’origine d’un système de navigation connecté à internet fourni par INRIX, qui délivre des informations ultra-précises et en temps réelle sur la circulation routière et l’état du trafic.

Le système INRIX HD, intégré nativement dans le MMI Audi (MultiMedia Interface) et connecté via Audi Online Services fournit au conducteur selon Audi « la meilleure information routière temps réel disponible en Europe ».

Le système sera disponible sur la nouvelle Audi A6 dès sa commercialisation au printemps 2011, selon deux formules : pour l’Europe la connexion à internet se fera à l’aide d’un slot pour carte SIM installé dans le MMI, alors que pour les USA la connexion passera par un téléphone mobile relié à la voiture via BlueTooth.

Audi Online Services devrait ensuite être étendu à d’autres modèles de la gamme, à savoir l’A8, l’A4, et le Q7. Reste à savoir si cette fonctionnalité – ou en tout cas une possibilité de connectivité – pourrait être proposée dans le cadre d’une mise à jour de l’actuel MMI pour les modèles actuels, sachant que la navigation 3D, le trafic en temps réel et connexion BlueTooth à un téléphone mobile sont déjà disponibles dans les versions luxe de certains modèles…