Catégories
Actualité Le Web Logiciel

Nokia propose une application LinkedIn sur Symbian

L’application permet aux membres du réseau social professionnel d’accéder à leur compte pour recevoir et envoyer des mises à jour et trouver de nouveaux contacts.

Avant de passer la main sur Symbian, Nokia fait un geste en direction des utilisateurs en sortant une application dédiée au réseau social professionnel LinkedIn. Elle est disponible gratuitement sur l’Ovi Store.

Manque encore LinkedIn pour Windows Phone 7

Grâce à elle, les membres LinkedIn peuvent envoyer et recevoir des messages, consulter des profils, accepter des invitations et mettre à jour leur statut qui peut même être relayé sur Twitter. La fonction Reconnect, identique à la version web de LinkedIn, permet de retrouver des contacts en fonction des lieux où l’on a travaillé et des personnes que l’on connaît.

Après l’iPhone et les BlackBerry l’année dernière puis Android le mois dernier, LinkedIn poursuit donc son expansion sur les plateformes mobiles. Manque encore une version Windows Phone 7 qui se fait toujours attendre.

Eureka Presse

Catégories
Actualité High Tech Le Web

L’application LinkedIn pour Android disponible en version finale

L’application du réseau social professionnel est désormais disponible sur l’Android Market après une version bêta sortie il y a plusieurs mois.

Sortie depuis l’année dernière sur l’iPhone et les BlackBerry, l’application LinkedIn pour est désormais disponible pour les terminaux Android 2.1 et suivants. Elle donne donc accès au réseau social professionnel fort de 100 millions de membres.

Ses utilisateurs ont la possibilité d’écrire et de répondre à des mises à jour, de trouver un membre sur le réseau, de consulter les profils des contacts et de leur envoyer un message, d’accepter les invitations ainsi que les suggestions de nouveaux contacts.

L’intérêt de LinkedIn est qu’il permet d’accéder à plusieurs niveaux de connexion pour pouvoir élargir son cercle professionnel en ayant, par exemple, accès aux contacts de nos contacts directs voire même aux contacts de ces contacts du deuxième degré. (Eureka Presse)