Catégories
Actualité High Tech Le Web

iPhone 4S : Apple dégage de meilleures marges que Nokia avec son Lumia 900

IHS Supply a comparé les coûts de fabrication des deux smartphones et constaté qu’Apple dépense beaucoup moins que Nokia.

Combien coûte la fabrication d’un iPhone 4S et celle d’un Nokia Lumia 900 ? C’est en répondant à cette question qu’IHS Supply (étude reprise par le Wall Street Journal) a constaté qu’Apple gagne à peu près deux fois plus que Nokia sur la vente de son smartphone, hors frais liés à la fabrication, au marketing et à la distribution.

Les composants d’un iPhone 4S 16 Go coûtent 190 dollars pour un prix de vente au détail de 649 dollars hors abonnement. Un Lumia 900 coute 209 dollars en composants à Nokia qui le vend 450 dollars hors abonnement. Apple ne dépense que 19 dollars de moins que son concurrent finlandais, mais la différence est énorme sur plusieurs millions d’unités.

IHS Supply note cependant que Nokia utilise des composants plus onéreux, notamment l’écran de plus grande taille que celui de l’iPhone et une puce 4G/LTE. Reste qu’Apple est passé maître dans l’art de sécuriser sa chaine d’approvisionnement en achetant de gros volumes qui lui permettent d’obtenir les meilleurs prix et, au final, d’optimiser ses marges de manière beaucoup plus efficace que la concurrence. (Eureka Presse)

Catégories
Actualité High Tech Le Web

Une nouvelle version de l’application Google Search pour iPhone

Même si de nombreux utilisateurs d’iPhone ne les utilisent probablement pas (et ne connaissent peut-être même pas leur existence), Google met à disposition plusieurs applications spécifiques aux plateformes mobiles.

C’est le cas notamment avec Google Search pour iPhone, qui offre une interface simplifiée et directe pour effectuer des recherches sur Google. Une nouvelle version est disponible, qui reprend un peu la logique visuelle de la dernière mise à jour de Google Plus.

Au programme de cette mise à jour, une frappe prédictive plus rapide, un chargement des résultats lui aussi plus immédiat, avec une visualisation des sites dans un panneau coulissant de droite à gauche qui vient se superposer à l’écran principal. Il est également possible de passer d’un mode de recherche à l’autre (Images, Places, Blogs, Vidéos… ) à l’aide du menu simplifié à faire défiler par glissement horizontal en pied de page.

La présentation des résultats de recherche d’images est également revue, en plein écran, avec un défilement vertical. Enfin toutes les autres apps Google sont accessibles via un lien sur l’écran d’accueil, avec un onglet pointant sur celles qui sont déjà installées sur votre iPhone, alors que l »ensemble est particulièrement fluide et rapide à manipuler.

Catégories
Actualité High Tech Le Web

Des ingénieurs iPhone pour le smartphone Facebook

Pour construire un smartphone, mieux vaut s’entourer des meilleurs : Facebook a donc embauché plus d’une demi-douzaine d’ingénieurs ayant oeuvré chez Apple, sur l’iPhone et l’iPad, afin de mettre sur pied un mobile « maison ».

UN SMARTPHONE QUI A DU SENS

Le réseau social a déjà mis un pied dans le monde de la téléphonie, via quelques smartphones signés HTC (Salsa, Status) ou INQ (Cloud Touch). Mais même si Facebook irrigue les fonctions de ces mobiles, aucun n’a véritablement connu le succès. Et pour exister dans le milieu de la téléphonie mobile, l’intégration verticale est le meilleur passeport : Apple et l’iPhone, Google avec Android (qui a racheté Motorola). Et pourquoi pas Facebook avec son propre smartphone ?

Bien évidemment, on ignore à peu près tout des projets du réseau de Mark Zuckerberg, qui jusqu’à présent a surtout lancé des applications mobiles dans tous les sens, sans que le tableau d’ensemble ne donne l’impression d’homogénéité : pourquoi ne pas avoir intégré Messenger au sein du client officiel de Facebook ? Que vient faire Camera alors que Facebook a racheté Instagram ?

Quoi qu’il en soit, ça n’est pas la première, ni la dernière fois que cette rumeur fait surface. Cela fait deux ans que Facebook planche sur le projet, qui porte le nom de code « Buffy »; et visiblement, le réseau a maintenant besoin de l’aide de professionnels pour le finaliser.

Catégories
Actualité High Tech Le Web

Dashlane lance son application iPhone

En décembre dernier, FrenchWeb vous présentait Dashlane, start-up créée par Bernard Liautaud (ex CEO de Business Objects).

Installée à la fois à Paris pour la R&D et à New-York pour le marketing, elle se présente comme assistant Internet universel pour sécuriser l’utilisation des données personnelles et faciliter les transactions numériques. En clair, elle propose une solution globale de filling automatique (identifiant, mots de passe, e-mail, adresse…) pour créer un compte en quelques secondes à peine sur tous les services en ligne puis y accéder ensuite d’un clic sans avoir à se souvenir de ses identifiants. Toutes les données sont conservées, sous forme cryptée, dans un coffre-fort numérique local sur son propre PC.

La version mobile de Dashlane lancée cette semaine permet aux utilisateurs de se connecter à des sites internet de façon sécurisée via leur iPhone et de réaliser des achats en ligne sans que des tiers puissent avoir accès à leurs données personnelles. Elle enregistre et conserve les identifiants et mots de passe de l’utilisateur. Ses initiateurs promettent que la version mobile garantit le même niveau de sécurité des données que celle pour PC et Mac.

Parmi les fonctionnalités majeures de Dashlane:

  • Génération automatique de mots de passe uniques à chaque site
  • Connexion à un nombre illimité de comptes sans besoin de retenir les identifiants
  • Fonctionnalité check-out compatible avec tous les sites marchands
  • Click-to-pay universel pour une utilisation facile et sure des cartes de crédit
  • Dashlane Express Check-Out disponible sur 500 des plus gros sites de e-commerce

Retrouvez l’entretien et la démo réalisés par FrenchWeb en décembre 2011 avec Emmanuel Schalit, CEO de Dashlane

Catégories
Actualité High Tech Le Web

Intel souhaite voir ses processeurs dans les prochains iPhone

Business – Pari audacieux mais difficile…

Ayant complètement raté le virage des processeurs pour smartphones, Intel tente aujourd’hui un retour en force avec ses nouvelles puces maison dédiées (Medfield).

Intel est encore loin de Qulacomm mais son offensive commence à porter ses fruits grâce à des partenariats signés avec des fabricants de terminaux comme Lenovo et Motorola.

Reste que le fondeur est convaincu de sa stratégie et surtout de la qualité supérieure de ses produits. Ambitieux, il estime même qu’il a des chances de séduire Apple pour équiper ses prochains iDevices…

« Nous voulons qu’Apple sache que notre silicium est très performant, qu’il pourrait faire mieux fonctionner le Mac ou qu’il pourra améliorer l’iPad. Ainsi, quand le constructeur prendra ses décisions, il ne pourra nous ignorer. », a ainsi déclaré Paul Otellini, patron du fondeur, cité par Forbes.

Rattraper d’un coup son retard sur le marché mobile

Evidemment, si Apple faisait le choix d’Intel, ce dernier serait immédiatement propulsé dans la cour des grands en rattrapant d’un coup son retard. Rappelons qu’Apple écoule plus de 30 millions d’iPhone tous les trimestres.

Pour autant, rien ne dit que la pomme pourrait faire un tel choix qui serait contraire à sa stratégie. Apple cherche en effet depuis des années à contrôler la partie puces de ses terminaux. Elle a d’ailleurs racheté un fondeur à l’origine du processeur A5 et compte bien poursuivre dans cette voie avec son successeur, le A6.

On ne voit donc pas très bien pourquoi Apple irait perdre son indépendance stratégique à ce niveau…

Catégories
Actualité High Tech Le Web

iHome iP76WZ : système audio avec LED pour iPod / iPhone

La marque iHome propose un nouveau dispositif audio pour iPod / iPhone.

Portant la référence IP76WZ celui-ci se présente sous la forme d’une petite tour de 90 centimètres de haut avec quatre haut-parleurs pour un son stéréo.

Il offre une station d’accueil avec connecteur pour baladeur numérique iPod et smartphone tactile iPod, afin d’accéder aux musiques en mémoire et de recharger la batterie. Mais celui-ci peut aussi fonctionner avec d’autres appareils, grâce à la présence d’une liaison sans-fil Bluetooth.

À noter également l’intégration d’un éclairage LED avec 16 couleurs différentes qui propose un clignotement au rythme de la musique ou de manière régulière. Sans oublier d’évoquer la sortie vidéo qui donne la possibilité de diffuser le clip qui va avec la musique sur un téléviseur. Bref, de quoi improviser une soirée dansante à la maison.

La disponibilité est prévue en juillet prochain, avec un tarif de 199,99 dollars.