Catégories
High Tech Logiciel

Développement des applications Android natives

Développement des applications Android natives avec le compilateur Intel® C++ sous Android Studio 1.0.1

L’actuelle version de l’Android Studio, au moment de la rédaction de cet article, est la version 1.0.1. Le compilateur C++ Intel®pour Android, qui fait partie de l’Intel® Integrated Native Developer Experience (Intel® INDE), est compatible avec l’Android Studio 1.0.1 dans l’Update 1 de l’Intel INDE 2015. Puisque l’Android Studio 1.0.1 n’est pas compatible avec l’Android NDK, nous vous fournissons, dans cet article, des instructions et des étapes qui vous permettront de concevoir une application Android, en utilisant Android NDK r10d et le compilateur C++ Intel pour Android.

Android Studio utilise Gradle pour son système de build. Au moment de rédaction de cet article, Gradle invoque le NDK build system, en tant que partie du process de build. Avec la version r10 et celles suivantes de l’Android NDK, le compilateur C++ Intel® pour Android (ICC) n’est plus le compilateur par défaut du NDK build system, après l’installation de l’Intel INDE.

Détails

Catégories
Actualité High Tech Logiciel

Sécurité : avec ce patch pour Android, vous irez dormir tranquille ce soir

Avec plus de 2 milliards de terminaux tournant sous Android, la question de la sécurité est primordiale, car c’est bien connu les hackers ciblent le plus souvent les gros poissons, afin de faire un maximum de victimes. Google a donc déployé un nouveau patch de sécurité, qui mérite une attention particulière car ce dernier corrige 101 failles de sécurité.

Ce correctif est relativement complet et corrige toutes les failles connues, Google a d’ailleurs au passage publié une liste des smartphones qui seront totalement sûrs, une fois que tous les patchs des dernières semaines seront appliqués. Un bon argument de vente au niveau marketing, que les modèles en question pourront mettre en avant (la liste se trouve en fin d’article).

Un patch vraiment important à installer

Si vous souhaitez checker un œil au correctif proposé par Android, il est possible d’aller sur la page de ce bulletin de sécurité. On retrouve une majorité de vulnérabilités sur les composants de Qualcomm. Ce bulletin nous montre que 27 failles sont considérées comme critiques et méritent chacune à elles seules, d’installer ce patch. 27 autres sont considérées comme très importantes. On peut donc affirmer que ce correctif est réellement primordial.

Comme vous le remarquerez aussi si vous avez jeté un œil au bulletin de sécurité, tous les composants sont visés (interface utilisateur, Wi-Fi, vidéo, Bluetooth, processeur graphique, chargeur, audio, appareil photo, le framework Media, etc.)

Les premiers servis sont évidemment les terminaux de chez Google, à savoir les Pixel (Pixel, XL, C) et les Nexus (5X, 6, 6P, 9 et Player) pour lesquels la mise à jour est déjà disponible. Pour les autres modèles, il faudra avoir une attention particulière au calendrier des mises à jour de chaque constructeur et pour certains, cela peut parfois prendre du temps. Soyez donc vigilants…

Les smartphones les plus sûrs du moment sont…

Samsung: Galaxy S8+, S8, S7, S7 Edge, S7 Active, S6 Active, S5 Dual SIM, C9 Pro, C7, J7, On7 Pro, J2, A8,
Google: Pixel XL, Pixel, 6P, 6, 5X, 9
Sony: Xperia XA1, Xperia X
LG: G6, V20, Stylo 2 V, GPAD 7.0 LTE
Motorola: Moto Z, Moto Z Droid
Oppo: CPH1613, CPH1605
Vivo: 1609, 1601, Y5
BlackBerry: Priv
Fujitsu: F-01J
General Mobile: GM5 Plus d, GM5 Plus, GM 4G Dual, GM 4
Sharp: Android One S1, 507SH

Catégories
Actualité Le Web

Google + et la nouvelle mise à jour sur Android

A partir de ce vendredi Google va proposer une mise à jour importante de son application Google + pour Android qui passe en 2 .6 . La nouvelle interface est plus ergonomique et donne une meilleure impression de fluidité.

L’application Google + propose des polices plus grandes et un plus grand usage des dégradés afin d’améliorer l’utilisation.

Actuellement les menus sont accessibles depuis n’importe quel endroit à partir d’un bouton ouvrant un menu à gauche pour faciliter la navigation à l’internaute.

On peut éditer ses propres posts et accéder à la section Hangout depuis le menu principal sans avoir à quitter l’application.

Google+ suggère désormais des « amis » depuis le Messenger.

Le téléchargement des photos depuis un post ou une conversation instantanée est possible.

On espère que cette dernière mise à jour de Google + soit plus intéressante que la version Android de Facebook qui malgré des mises à jour successives reste lente et rigide.

Catégories
Actualité High Tech Le Web

Google+ s’offre une mise à jour sur Android

Application – Nouvelle ergonomie et nouvelles fonctions pour la version mobile du réseau social du géant de Mountain View.

Google propose depuis ce vendredi une mise à jour assez massive de son application Google+ pour Android qui passe en 2.6. Au niveau de l’interface, l’apparence des éléments et la manière dont ils s’animent ont été modifiées, pour donner une meilleure impression de fluidité.

Fluidité

Des polices plus grandes et un plus grand usage des dégradés sont censés améliorer l’utilisation. Les actions, comme le +1 et le partage, sont également plus en valeur. Les menus sont maintenant accessibles depuis n’importe quel endroit à partir d’un bouton ouvrant un menu à gauche (comme pour Facebook).

On découvre également un nouvel effet de rafraîchissement pour les posts dans le flux d’actualité. Au programme des nouvelles fonctions, il est désormais possible de télécharger des photos depuis un post ou une conversation instantanée.

On peut également éditer ses propres posts et accéder à la section Hangout depuis le menu principal sans avoir à quitter l’application. Google+ suggère désormais des « amis » depuis le Messenger.

Avec cette version plus esthétique et plus fluide, Google+ marque des points face à la version Android de Facebook qui malgré des mises à jour successives reste lente et rigide.

Catégories
Actualité Le Web

Because We May : c’est l’heure des soldes sur les jeux Android du Google Play !

L’arrivée des smartphones sur le marché a été un véritable tremplin pour le jeu indépendant : non pas qu’ils n’existaient pas avant, mais le problème était qu’ils n’avaient que peu de visibilité par rapport à des studios et des éditeurs avec des fonds bien plus importants. Le premier à jouer en leur faveur a sans aucun doute été Steam, très vite suivi par les constructeurs tels Microsoft et son XBLA, Sony et son PSN et Nintendo avec son Wiiware. Oui, c’est bien beau tout ça, mais quel est le rapport avec Android ? Je vais y venir ! Malheureusement le gros problème était que ces développeurs n’avaient que peu de contrôle sur le prix de vente de leur création (sauf pour Steam), voire aucun.

C’est ce qui a conduit à Because We May, soit en bon français Parce que nous le pouvons : pendant une semaine, plusieurs développeurs indépendants ont décidé de baisser leurs prix sur les plateformes qui le leur permettent, pour célébrer et remercier ces distributeurs qui leurs donnent la liberté de promouvoir et de fixer le prix de leurs jeux à leur guise. Et vous pouvez vous en douter, sinon nous ne vous en parlerions pas, le Play Store est concerné : c’est donc une soixantaine de jeux qui verront leur prix réduit d’au moins 50% du 24 mai au 1 juin (qui est d’ailleurs la dernière semaine de mai, d’où le jeu de mot dans le nom de l’opération).

Et attention, pas des jeux totalement inconnus puisque vous pourrez y retrouver World of Goo, Osmos ou encore Shadowgun et bien d’autres sur la page suivante. N’hésitez pas d’ailleurs à y retourner dans la semaine puisque les développeurs sont libres d’y rajouter leur jeu tout au long de la semaine. Bref, profitez-en et bon jeu !

Catégories
Actualité High Tech Le Web

Motorola : le calendrier des mises à jour des terminaux Android

Bonnes nouvelles pour certains et mauvaises pour d’autres, Motorola vient de publier la dernière version du calendrier des mises à jour de ses terminaux Android.

Ces mises à jour profiteront aux smartphones RAZR et ATRIX MB860/MB861, ainsi qu’aux tablettes XOOM WIFI MZ604, XOOM WiFi + 3G MZ601 et XOOM 2. Hélas, comme le décrit le tableau : tous les autres terminaux de la marque resteront sur leurs dernières versions respectives, du moins si Motorola ne change pas d’avis d’ici là. Sait-on jamais, on l’a déjà vu chez quelques autres constructeurs auparavant.

En détails, voici le tableau complet (valable pour l’Europe et le Canada) :