Catégories
Actualité Le Web

Apple : Tim Cook revient sur Steve Jobs, l’Apple TV, Facebook…

Tim Cook a inauguré la cession des conférences D10, organisées par le site AllThingsD. C’était une première pour le CEO d’Apple, qui s’exprimait ici hors d’un événement Apple ou d’une rencontre avec les actionnaires. Il en a profité pour évoquer tous les sujets touchant à son entreprise, et d’abord sur Steve Jobs.

PÉNIBLES BREVETS

La mort du fondateur d’Apple a été pour Cook le jour « le plus triste de [sa] vie ». Steve Jobs lui a conseillé de prendre des décisions sans trop se soucier de savoir ce qu’il aurait fait à sa place.
Sur un registre moins émotionnel, Tim Cook est revenu sur la guerre des brevets qui fait rage entre les constructeurs du monde entier. Il considère que le système de protection des brevets est « cassé », et que les actuelles poursuites entre les uns et les autres sont réellement pénibles (« a pain in the ass »). Néanmoins, il estime qu’Apple n’a pas vocation à devenir le labo de Recherche et développement de la concurrence.

APPLE TV ET SIRI

Interrogé sur le smart TV, Tim Cook a botté en touche en précisant néanmoins qu’Apple va plus se concentrer sur le marché de la télévision. Quant à l’Apple TV, il s’en est vendu 2,7 millions d’unités depuis le début de l’année : un excellent résultat quand on sait qu’Apple avait écoulé pour 2,8 millions de son petit pavé… sur l’ensemble de l’année 2011.
Siri, l’assistant vocal de l’iPhone 4S, est sous le feu de nombreuses critiques, pointant un intérêt très faible et une reconnaissance vocale parfois limite. Cook assure que des nouveautés apparaîtront dans les prochains mois, précisant que de nombreuses personnes travaillaient sur le sujet.
Apple n’a jamais été très porté sur le réseautage. La tentative Ping, enchâssé dans iTunes, prend la poussière; Tim Cook en a conscience et parle même de « tuer » ce service. En revanche, il faudra s’attendre à une meilleure intégration des services de Facebook, les deux entreprises semblant s’être mises d’accord pour travailler ensemble.
Enfin, le CEO est revenu sur la fameuse politique du secret d’Apple (qui prend l’eau ces derniers temps). Il promet que celle-ci va se voir encore renforcée.