Catégories
Actualité Le Web

Apple : Tim Cook revient sur Steve Jobs, l’Apple TV, Facebook…

Tim Cook a inauguré la cession des conférences D10, organisées par le site AllThingsD. C’était une première pour le CEO d’Apple, qui s’exprimait ici hors d’un événement Apple ou d’une rencontre avec les actionnaires. Il en a profité pour évoquer tous les sujets touchant à son entreprise, et d’abord sur Steve Jobs.

PÉNIBLES BREVETS

La mort du fondateur d’Apple a été pour Cook le jour « le plus triste de [sa] vie ». Steve Jobs lui a conseillé de prendre des décisions sans trop se soucier de savoir ce qu’il aurait fait à sa place.
Sur un registre moins émotionnel, Tim Cook est revenu sur la guerre des brevets qui fait rage entre les constructeurs du monde entier. Il considère que le système de protection des brevets est « cassé », et que les actuelles poursuites entre les uns et les autres sont réellement pénibles (« a pain in the ass »). Néanmoins, il estime qu’Apple n’a pas vocation à devenir le labo de Recherche et développement de la concurrence.

APPLE TV ET SIRI

Interrogé sur le smart TV, Tim Cook a botté en touche en précisant néanmoins qu’Apple va plus se concentrer sur le marché de la télévision. Quant à l’Apple TV, il s’en est vendu 2,7 millions d’unités depuis le début de l’année : un excellent résultat quand on sait qu’Apple avait écoulé pour 2,8 millions de son petit pavé… sur l’ensemble de l’année 2011.
Siri, l’assistant vocal de l’iPhone 4S, est sous le feu de nombreuses critiques, pointant un intérêt très faible et une reconnaissance vocale parfois limite. Cook assure que des nouveautés apparaîtront dans les prochains mois, précisant que de nombreuses personnes travaillaient sur le sujet.
Apple n’a jamais été très porté sur le réseautage. La tentative Ping, enchâssé dans iTunes, prend la poussière; Tim Cook en a conscience et parle même de « tuer » ce service. En revanche, il faudra s’attendre à une meilleure intégration des services de Facebook, les deux entreprises semblant s’être mises d’accord pour travailler ensemble.
Enfin, le CEO est revenu sur la fameuse politique du secret d’Apple (qui prend l’eau ces derniers temps). Il promet que celle-ci va se voir encore renforcée.

Catégories
Actualité Assez Original Le Web

Steve Jobs rêvait bien d’une iCar

La rumeur a couru en 2007 que Steve Jobs s’était rapproché de Volkswagen pour travailler sur un projet de voiture estampillée Apple. L’affaire ressort aujourd’hui avec les dires d’un des membres du conseil d’administration d’Apple, Millard S. Drexler, lors d’une conférence à New York le 18 avril dernier. Selon le bonhomme, Steve Jobs rêvait de dessiner une voiture avant sa mort, et de révolutionner l’industrie automobile.

Jobs trouvait le design des automobiles américaines beaucoup trop négligé, et voulait remédier à cela en dessinant lui même une voiture Apple, et en y ajoutant des composants informatiques pour une voiture connectée. Millard S. Drexler s’est emballé en parlant de véritable révolution dans l’automobile si le projet avait vu le jour, et a même déclaré que l’iCar aurait raflé 50% du marché automobile, rien que ça !

Il a également confié durant la conférence qu’Apple allait bientôt investir le salon. L’on pense là tout de suite à la télévision d’Apple. Quoi qu’il en soit, Steve Jobs n’a jamais pu concrétiser son rêve d’iCar, et son dernier grand projet pour Apple aura été l’iPhone 5.

Catégories
Actualité Le Web Médias & Satellite

iPhone 5 : le dernier grand projet supervisé par Steve Jobs

Il y aura bien un iPhone 5. Sa sortie est prévue pour l’été 2012 avec une présentation lors de la prochaine conférence développeurs Apple (WWDC) en juin 2012. Et c’est un projet dans lequel Steve Jobs s’est impliqué jusqu’à sa disparition. Rien d’officiel de la part d’Apple évidemment. C’est, en revanche, ce qu’affirme Ashok Kumar, analyste chez Rodman & Renshaw, dans une note rédigée la semaine dernière.

UN GRAND PROJET SUIVI INTIMEMENT
Selon lui, l‘iPhone 5, c’est même le dernier grand projet du feu co-fondateur d’Apple. Du concept au design final, il aurait suivi « intimement » toutes les étapes, ce qui devrait en faire un produit culte au moment de sa sortie, sans doute à l’été 2012.

LE TEMPS DE STEVE JOBS ÉTAIT LIMITÉ
Dans sa note, Ashok Kumar évoque, à son tour, deux des caractéristiques attendues pour cet iPhone 5 au tout nouveau design : un écran plus grand et un profil nettement plus fin. En comparaison, Steve Jobs se serait assez peu intéressé à l’iPhone 4S dont le design extérieur est identique à celui de l’iPhone 4, parce que « son temps était limité ».