Catégories
Actualité Games High Tech Le Web

Nokia : le Lumia 610 pas assez puissant pour Angry Birds

95% des applications Windows Phone sont censées pouvoir tourner sur les smartphones dotés de 256 Mo de RAM. Les 5% restant sont hélas des logiciels particulièrement prisés qui ne seront donc pas compatibles avec le Lumia 610, qui sortira début juin en France.

NI ANGRY BIRDS, NI SKYPE

Le smartphone d’entrée de gamme de Nokia, qui est en phase de distribution partout en Europe, ne pourra pas faire fonctionner des applications aussi populaires qu’Angry Birds, Tango, PES 2012… et même Skype, qui est pourtant une propriété de Microsoft. À chaque tentative de téléchargement de ces logiciels, le Windows Phone refuse de s’exécuter, prévenant d’un manque de mémoire vive.
Voilà qui ressemble au premier signal d’une fragmentation au sein de la famille Windows Phone de Microsoft. Et celle-ci aura des conséquences bien visibles pour les utilisateurs du smartphone d’entrée de gamme : passe encore qu’ils ne pourront y installer de gros jeux 3D, mais ni Angry Birds ni Skype ne sont des monstres de puissance.

Catégories
Games

62 000 euros d’amende pour l’éditeur d’un faux Angry Birds piégé

Sécurité – Le malware, déguisé en fausses applications de jeu à succès envoyait automatiquement des SMS surtaxés. Une méthode très répandue dans les malwares mobile, et plus particulièrement sur Android, disent les experts.

’affaire vient d’outre-manche, mais la méthode n’est pas nouvelle : navigant sur le succès des jeux comme Angry Birds, les pirates réussissent à partager leur malwares à l’insu des utilisateurs.

Dans le cas présent, la fausse application de jeu, éditée par A1 Agregator, envoyait des SMS à un service Premium surtaxés à 5 £ (6,24 €). L’envoi de ces messages perdurait tant que l’utilisateur ne désinstallait pas complètement l’application de son terminal.

La fraude était bien réalisée puisque l’envoi de ces messages surtaxés n’était connu de l’utilisateur qu’une fois ce dernier recevant sa facture de téléphone. En effet, un code prévu dans le malware masquait les transactions.

Peine maximale

34 utilisateurs lésés, qui ont mis à jour l’arnaque, se sont regroupés pour une action en justice, fin 2011. Ils se sont tout d’abord plaint à PhonepayPlus, l’agence de régulation des services surtaxés sur mobile en Grande Bretagne.

Dans un verdict rendu ce mois-ci, l’instance a condamné l’éditeur des logiciels frauduleux à une amende de 50 000 £ (62 427 €) soit la peine maximale pour ce genre d’arnaques. « L’instance a considéré l’affaire très sérieuse » précise le verdict qui veut faire état d’une sanction exemplaire.

De plus, A1 Agregator est condamné à rembourser intégralement les utilisateurs lésés dans les trois mois, que ces derniers aient fait partie des 34 plaignants ou non. L’éditeur aurait perçu environ 27 850 £ (34 772 €) de cette arnaque.

D’après les experts de Juniper Research, les arnaques au SMS Premium surtaxés représentent le deuxième type de malware sur mobile, derrière les spywares. Il s’agit de plus d’un tiers des logiciels malveillants sur les smartphones.

Android, plateforme à risque ?

Carl Leonard, directeur de la branche EMEA chez Websense, l’entreprise de sécurité du web, commente à ce sujet : « Les applications mobiles ont un fort potentiel pour les malwares. Les utilisateurs sont généralement prêts à donner tous les droits d’accès aux applis pour arriver à la fonction désirée ».

« 65 % des malwares mobiles sont conçus exclusivement pour Android » commente David Emm de Kaspersky. « C’est un OS populaire, sur lequel il est facile de développer et de distribuer des applications via Google Play. »

Rappelons tout de même qu’il est toujours plus prudent de ne se procurer que des applications depuis les marchés officiels (GooglePlay pour Android, AppStore pour Apple, etc.) pour minimiser les risques de fraudes.

Catégories
Actualité High Tech Le Web

Des malwares dans des copies d’Angry Birds Space?

C’est ce qu’affirme la société de sécurité informatique Sophos qui a écrit que des versions »non-officielle » de l’application, téléchargeable dans d’autres markets alternatifs à part le Google Play (où il y a une version officielle). Les applications infectés intégre « Andr/KongFu-L » qui est un « Gingerbreak Exploit » qui arrive à s’octroyer des droits de root et d’installer d’autres codes malveillants et/ou renvoyer vers des URLs suspects.

Catégories
Actualité High Tech Le Web

Le milliard de téléchargements pour VLC et Angry Birds

VLC et Angry Birds viennent d’annoncer à deux jours d’intervalle une performance ahurissante, dépasser le milliard de téléchargements

Honneur au plus ancien, VLC, lancé en 2001 par des étudiants de l’Ecole centrale de Paris, c’est un lecteur multimédia ayant bâti sa renommée grâce à sa faculté à supporter un grand nombre de formats en intégrant directement les codecs nécessaires tout en étant un logiciel libre. Onze ans après, celui-ci peut se targuer d’avoir atteint le milliard de téléchargements et nous propose une ventilation précise en fonction du numéro de version et du système d’exploitation. Il faut dans un premier temps noter que VLC prend en compte l’ensemble des téléchargements, toutes plateformes confondues.

On notera d’ailleurs que sur ce milliard de téléchargement, la version Windows approche les 90% du total avec plus 895 millions, une statistique qui n’étonnera personne, la version Mac OS X dépasse les 100 millions de téléchargements soit un peu plus 10% du total quand les fichiers sources se contentent de 3,5 millions. Une version en particulier se détache du lot, la 1.1.11 avec 188 millions de téléchargements, suivie par la version 0.8.6 et ses 117 millions; enfin on peut également s’apercevoir que les versions estampillées 2.0, seulement disponible depuis février, ont le vent en poupe puisqu’elles cumulent déjà 72.5 millions de téléchargements.

Pour Angry Birds, la donne est différente, pas de répartition détaillée du nombre de téléchargements mais un même chiffre, un milliard de téléchargement toutes versions et plateformes confondues. Pour rappel, Angry Birds est une série de jeux gratuits ou payants mettant au prises des … oiseaux en colère comme son nom l’indique. Le jeu est désormais disponible sur les quatre principales plateformes moblies, à savoir iOS, Android, Windows Phone et plus récemment sur BlackBerry.

Face à ce succès, l’éditeur du jeu, le finlandais Rovio avait également lancé des versions pour ordinateur et même une version pour le navigateur Google Chrome. Aujourd’hui, on retrouve quatre épisodes : Angry Birds, Angry Birds Seasons, Angry Birds Rio et le dernier né Angry Birds Space, dont Rovio se vantait, via son twitter, d’avoir dépassé les 20 millions de téléchargements, une semaine seulement après sa sortie. Des chiffres plutôt impressionnant en seulement deux ans et demi, ça valait bien une vidéo de

Catégories
Actualité High Tech Le Web

Angry Birds Space finalement annoncé sur Windows Phone

L’absence de support de la plate-forme Windows Phone lors du lancement du jeu mobile Angry Birds Space avait fait beaucoup de bruit. Nokia fait oublier cet incident en annonçant un partenariat exclusif avec l’éditeur Rovio.

La franchise Angry Birds s’est étoffée récemment d’une nouvelle aventure, Angry Birds Space, qui a été lancée sur Android et iOS ( et plus récemment sur BlackBerry ) mais qui n’a pas été initialement prévue pour Windows Phone.

Sachant le rôle joué par la série Angry Birds comme accès aux applications mobiles, son absence sur Windows Phone a été vue comme un coup dur pour la plate-forme mobile et pour l’un de ses principaux soutiens, le fabricant Nokia, qui mise son retour dans les smartphones sur l’OS mobile de Microsoft avec sa gamme Lumia.

Alors que les ventes d’Angry Birds Space sont excellentes ( le jeu a passé le cap des 50 millions de téléchargements en à peine plus d’un mois ), il était difficile de passer à côté d’un tel élément attractif pour une plate-forme mobile.

A l’occasion du salon CTIA, Nokia annonce ainsi un partenariat direct avec l’éditeur Rovio et l’arrivée prochaine d’Angry Birds Space pour sa gamme Lumia et plus largement pour les utilisateurs Windows Phone.

Le fabricant a su inciter l’éditeur à monter une équipe de développement Windows Phone afin de s’assurer du portage de ses titres sur cette plate-forme mobile. Cet accord permettra de développer du contenu exclusif pour les smartphones Nokia Lumia ( Rovio avait déjà créé une version spéciale d’Angry Birds exploitant la technologie NFC sur Symbian ) et de mener en commun des initiatives marketing.

Nokia dévoile également d’autres accords d’exclusivité dans le domaine sportif ( PGA Tour, ESPN ) avec la fourniture de contenu sur un Hub dédié, dans le divertissement ( AOL Entertainment Hub, sur six mois ) et avec Groupon sur six mois.

Nokia a travaillé avec PayPal pour la création d’un service disponible sur ses smartphones Lumia, tandis que les magazines Time et Newsweek ont désormais leur application sur Windows Phone. Enfin, une nouvelle application Box for Windows Phone d’accès distant à des contenus personnel a été développée en partenariat avec le fabricant finlandais.

Nombre de ces initiatives concernent d’abord le marché US que Nokia n’a pu conquérir avec Symbian et que le groupe finlandais espère séduire avec Windows Phone. Le fabricant a lancé il y a quelques semaines le Nokia Lumia 900 compatible LTE chez l’opérateur AT&T.

Catégories
Actualité High Tech Le Web

Angry Birds s’offre un parc d’attractions en Finlande

Très certainement le jeu le plus populaire du moment, Angry Birds continue son ascension puisqu’un véritable parc d’attractions vient d’être aménagé en Finlande, aux couleurs du titre de Rovio. D’ailleurs, les créateurs du jeu ont aidé à bâtir ce projet.

L’application la plus téléchargée au monde, Angry Birds, part pourtant d’un gameplay simple et souvent vu dans des mini-jeux. Et pourtant, le titre de Rovio rencontre un très gros succès, touchant à la fois les gamers et le très grand public. Par ailleurs, le récent Angry Birds Space a effectué le meilleur démarrage de l’histoire, avec pas moins de 50 millions de téléchargement en 35 jours. Bluffant.

Nous ne sommes pas prêts de nous passer des oiseaux énervés et des cochons, puisqu’un parc d’attractions baptisé Särkänniemi Adventure Park vient d’ouvrir ses portes en Finlande. Sa particularité ? Il a été conçu en partenariat avec Rovio afin de proposer des activités en rapport avec la célèbre licence.

Ainsi, plusieurs manèges vous permettront de grimper sur les célèbres oiseaux, le château des cochons peut être visité, des aires sont mises à disposition avec des peluches, des boutiques de goodies sont également de la partie, ainsi que des zones permettant de jouer à Angry Birds.

Le PDG du parc d’attractions, Miikka Seppälä, espère ainsi doubler sa fréquentation en passant de 50.000 à 100.000 visiteurs. Cette mise en oeuvre ne sera a priori pas unique, puisque l’Angleterre devrait également proposer ce type de parc d’attractions à l’avenir.