Catégories
Emploi & Etudes

AMAL le Programme de recherche active d’emploi au profit des diplômés de l’enseignement supérieur

Il s’agit d’octroyer aux primo-demandeurs d’emploi, de nationalité tunisienne, diplômés de l’enseignement supérieur, une allocation de 200 dinars en plus de la couverture médicale, à titre d’indémnité pour la recherche active d’emploi pendant au maximum une année.

Bénéficiaires :

Les primo-demandeurs d’emploi, diplômés de l’enseignement supérieur et ceux également titulaires d’un brevet de technicien supérieur (BTS) sortant du système de la formation professionnelle (diplôme homologué), inscrits aux bureaux de l’emploi et du travail indépendant et en chômage depuis au moins six mois à compter de la date d’obtention du diplôme.

Est considérée comme primo-demandeur d’emploi, toute personne ayant exercé, d’une manière continue, une activité économique pendant une période qui ne dépasse pas une année à partir de la date d’obtention de son diplôme.

Peuvent également participer à ce programme, les primo-demandeurs d’emploi, diplômés de l’enseignement supérieur et qui ont bénéficié auparavant d’un programme d’emploi.

Modalités :

Les participants à ce programme doivent s’inscrire au bureau de l’emploi et du travail indépendant le plus proche de leur lieu de résidence, accompagnés des pièces suivantes :

Photocopie de la Carte d’Identité Nationale,
Photocopie du diplôme,
RIB du compte bancaire ou postal (RIB).

Obligations du bénéficiaire :

Se présenter auprès du bureau de l’emploi et du travail indépendant à chaque convocation,
Itroduire régulièrement sur sa fiche individuelle, créée sur le site web de l’Agence National de l’Emploi et du Travail Indépendant, les données relatives aux efforts déployés pour de la recherche d’un emploi,
Actualiser mensuellement son inscription auprès du bureau de l’emploi et du travail indépendant.

L’octroi de cette indemnité prend fin dans les cas suivants :

La non actualisation de l’inscription par le bénéficiaire pendant 3 mois consécutifs,
Dès que le bénéficiaire trouve un emploi ou créé son propre projet,
S’il est établi que le bénéficiaire est en train de suivre des études supérieures.

Date de la dernière mise à jour : Vendredi 25 Mars 2011

Catégories
Economie Finance Emploi & Etudes

10 mille recrutements supplémentaires dans la fonction publique

Le Premier ministre a aussi annoncé que la fonction publique procèdera très prochainement à un recrutement supplémentaire de 10 mille nouveaux postes. Le principe dans ces nouveaux recrutements sera le concours «pour garantir la justice dans ces recrutements », précise Mohamed Ghannouchi avant d’ajouter que les avis de concours seront publiés très prochainement. Ghannouchi a aussi indiqué qu’il y aura quand même des exceptions dans le concours et elles concerneront, ces exceptions, les enfants de familles démunies.

Pour les concours, les critères de recrutement tiendront compte de l’ancienneté du diplôme, la priorité sera donnée aux diplômés issus de régions défavorisées.

Une première liste de 480 jeunes chômeurs diplômés, parmi ceux qui ne passeront pas par le concours (les jeunes issus de familles démunies) a déjà été mise au point et les jeunes diplômés concernés ont été informés et déjà appelés à rejoindre leurs nouveaux postes d’emploi.

Tout cela, à côté du prochain renforcement de l’intervention de la BTS (Banque Tunisienne de Solidarité) et de la BFPME (Banque de Financement des PME), pour la création de 40 mille nouveaux postes d’emploi à travers la création d’entreprises par des financements où la SEULE GARANTIE sera la viabilité du projet et où la BFPME sera le garant vis-à-vis du reste du secteur bancaire participant dans le financement. Cela aussi, en plus d’un programme de recherche de débouchés pour les diplômés tunisien dans des pays frères et amis à travers des cabinets internationaux spécialisés.