Catégories
Actualité Le Web

Publicité sur Facebook : évitez les erreurs et soyez plus efficace

Faire de la publicité sur Facebook avec les « Facebook Ads » peut être une solution pour les équipes marketing. Les publicités Facebook sont l’une des solutions qui proposent le plus d’options de ciblage, parmi toutes les solutions proposées en ligne. Mais, comme ces publicités sont assez récentes, nombreux sont ceux qui commettent de nombreuses erreurs qui ont donc un impact négatif sur leur efficacité. De fait, il y a tellement d’options qu’il est difficile de savoir quelles sont les fonctionnalités les plus efficaces selon le business ou les objectifs.

Erreurs à éviter
1) Cibler des non-fans
Webtrends l’indique dans un livre blanc : cibler ses fans, c’est 700% de clics en plus. TGB Digital le confirme : cibler les fans, c’est 400% de conversion (pas seulement des clics) en plus. Ces 2 études le confirment, il faut commencer par créer une audience puis augmenter l’engagement des fans pour pouvoir optimiser son taux de conversion. Si vous voulez optimiser votre taux de conversion il faut viser des fans en priorité. C’est en fait assez simple à comprendre : plus une pub vous parait pertinente, plus vous êtes apte à la voir et à agir. Si vos fans sont de « vrais » fans, clients actuels ou potentiels, les cibler sera plus efficace qu’essayer de toucher ceux qui ne vous connaissent pas.

2) Cibler trop large
Dépenser un budget conséquent, avec 1 ou 2 publicités qui vont cibler le plus grand nombre, n’est pas une bonne idée. Sur Facebook, plus l’audience est réduite et pertinente, plus la pub est efficace.

Vous n’avez que quelques secondes pour attirer l’attention avec votre publicité. Si on ne sait pas clairement et rapidement si la publicité peut nous concerner, on n’y accordera aucune attention. Il est donc essentiel de travailler sur la pertinence, la valeur perçue doit être immédiate. La meilleure solution? Créer plusieurs versions de votre publicité qui toucheront chacune une cible spécifique.

3) Ne pas tester l’image
Les images sont ce qu’on repère en premier et c’est ce qui est le plus efficace en termes d’engagement : on est en plein Picture Marketing. L’image ne se choisit donc pas au hasard. Ne pensez pas pour vos fans en vous imaginant ce qui pourrait leur plaire.

Quelles images choisir?

– Mettre des gens.

– Images horizontales pour optimiser l’espace.

– Y insérer votre marque.

d’autres conseils en cliquant sur le lien ci-dessus.

Il est donc assez important de tester vos pubs et spécifiquement vos images, tant elles seront décisives.

Quelques conseils
Il existe cependant un certain nombre de bonnes pratiques qui peuvent aider à améliorer leur performance.

1) Facebook est un bon programme de fidélisation
La publicité sur Facebook est plus efficace pour convertir des non-clients en clients. Facebook est très pertinent à partir du moment où une relation existe déjà : client existant, nouveau prospect… et pour améliorer ou renforcer cette relation. L’objectif étant d’utiliser Facebook pour amener à un premier achat ou un nouvel achat. Pourtant, Facebook reste peu utilisé pour cela.

2) « Social Proof » / « Preuve » sociale
Une des fonctionnalités les moins utilisées est d’envoyer des publicités aux amis des fans. Pourtant, quand on voit qu’un de ses amis a « Liké » ou s’est « engagé » vers une pub, un produit, une marque… on y croit beaucoup plus que quand le message vient directement de la marque. On y accorde beaucoup plus d’attention. Nielsen indique d’ailleurs qu’on se souvient beaucoup plus de ces publicités. Dans ses vidéos de référence (Social Media Revolution), Erik Qualman (un des principaux spécialistes du webmarketing), indique que le taux de confiance varie de 14% à 90% selon qu’un message vienne directement d’une organisation ou qu’il soit relayé par sa communauté. La grande majorité des annonceurs n’essayent même pas ces « sponsored stories » proposées par Facebook.

3) Une durée de vie de 3 jours
De nombreuses études et test ont été faits sur les publicités sur Facebook. Elles indiquent toutes les mêmes résultats : actions, clics, engagement… se réduit très nettement au bout de 3 jours. Facebook vient d’ailleurs de le confirmer récemment avec les « Facebook Promoted Posts » qui proposent de payer pour promouvoir ses statuts à davantage de fans. Durée de vie de ces posts ? 3 jours ! Là encore, la grande majorité des annonceurs laissent leurs publicités plus de 3 jours, parfois même quelques mois…

Catégories
Actualité Le Web

SellARing, de la publicité plein les oreilles !

SellARing est une société proposant un nouveau mode de rentabilisation d’applications utilisant l’auditif plutôt que le visuel.

Tous les développeurs sur plateforme mobile qui distribuent des applications sur les markets (Android Market, Amazon Store, et Apple store) se confrontent toujours aux même problèmes de rentabilité. Ils peuvent proposent une application payante et mettent de côté l’ensemble des utilisateurs ne souhaitant pas dépenser de l’argent sur les marchés (ou ceux étant tout simplement retissant de renseigner leur numéro de carte bleue sur Paypal, ou Google Wallet). Proposer une application payante oblige aussi le développeur à proposer une version démo gratuite, depuis que google a modifié le temps de remboursement d’une application de 24 heures à 15 minutes.

L’autre solution est de proposer une application entièrement gratuite et de se rémunérer au moyen de publicité. Sachez que ce modèle n’est rentable que si vous avez un grand nombre d’utilisateurs et si ces derniers cliquent sur votre publicité. Vous n’avez jamais pesté contre un jeu ou une application affichant la publicité sur un bouton pour vous obliger à cliquer dessus ? SellARing propose maintenant une nouvelle méthode de rentabilisation de vos applications. L’idée est de remplacer la tonalité du téléphone quand vous appelez quelqu’un par une publicité de 10 secondes. La méthode proposée utilise un SDK propriétaire de leur cru, et semble pouvoir être ajoutée à une application normale en moins de 5 minutes. Reste à savoir comment vous êtes rémunérés si plusieurs applications utilisent le système sur le même téléphone… Personnellement je pense que cette méthode est encore la pire de toute et je pense que jamais je n’accepterai une telle application ! Cela est déjà assez agaçant d’être obligé de regarder de la publicité avant ou après une vidéo sur des sites comme Youtube ou Dailymotion. L’idée est certes innovante, va sans doute rapporter gros à leurs utilisateurs … Si jamais les utilisateurs l’accepte.