Catégories
Actualité Le Web

Firefox : une fonctionnalité de remise à zéro

Mozilla Firefox va proposer une nouvelle fonctionnalité : la remise à zéro. Avec la sortie de Firefox 13 le 5 juin prochain, Mozilla va inclure cette nouvelle fonctionnalité pour permettre aux utilisateurs de réinitialiser le navigateur à son état initial, le tout sans perdre les données de l’utilisateur.

Firefox 13 va ainsi se débarrasser des plugins ou modules complémentaires afin de garantir une meilleure performance à l’utilisateur. Les mots de passe, cookies et marques pages seront tout de même conservés pour ne pas à avoir à refaire tous les réglages. Une bonne fonctionnalité qui évitera sûrement moult plantages ou ralentissements. Le boutons sera rendu plus visible au fil du temps, et proposera de lui même une réinitialisation après plusieurs plantages.

Catégories
Actualité Le Web

La Timeline bientôt dans sa nouvelle version !

Plus de 800 millions d’abonnés à travers le monde, 77% des utilisateurs non satisfaits… Facebook continue quand même à innover.

Rien n’est encore officiel. Mais d’après Carl Franzen, l’équipe du réseau social est entrain de tester une nouvelle version du Timeline qui a été mise en place début 2012.

Des changements purement graphiques de la Timeline
Depuis le lancement du réseau social en 2005, les pages Facebook on été retouchées 8 fois.

En dépit de la dégradation de son titre de 20% et les accusations qui lui sont adressées, Facebook ne se fait qu’un seul souci : le graphisme de son réseau social. Ces changements concernent principalement la couverture du Journal.

Un nouveau look de la Timeline pour optimiser l’espace
L’équipe Facebook veut insérer les informations personnelles des abonnés sur la photo de couverture afin d’optimiser l’espace. Pour ce, il fallait faire obscurcir le bas de la couverture pour une meilleure visibilité. Une autre transformation concerne les onglets « photos », « amis »… qui vont peut être se dessiner sous forme d’icônes.

Aperçu de la nouvelle version Timeline
Le magazine en ligne Talking Points Memo a publié, après le test de Carl Franzen le 22 Mai 2012, deux captures d’écran du nouveau Timeline qui est encore en version Test.

Avant:

Après:

Que serait la réaction des 77% d’abonnés qui n’apprécient pas la version actuelle de Facebook ?

Catégories
Actualité High Tech Le Web Logiciel

Adobe publie une application Android pour créer des Adobe PDF

CreatePDF est une application payante qui permet de convertir en PDF les principaux fichiers images et bureautiques directement depuis un smartphone ou une tablette Android.

Adobe vient de publier une application Android destinée à créer des documents PDF à partir d’un smartphone ou d’une tablette. Baptisée CreatePDF, elle supporte les fichiers bureautiques (Word, Excel, PowerPoint, RTF, Text, WordPerfec) et images (JPEG, BMP, PNG, GIF, TIFF) les plus répandus.

Ouvrir directement des courriels avec CreatePDF

Une fois lancée, l’application détecte la présence de documents stockés dans le terminal susceptibles d’être convertis en PDF. Il est également possible de transformer des pièces jointes issues de courriels ou des fichiers stockés en ligne en les ouvrant directement avec CreatePDF.

Les PDF peuvent ensuite être partagés par courriel ou d’autres moyens courants.

Catégories
Actualité Design Graphique Le Web

Adobe propose un convertisseur de Flash en HTML5 : La défaite de Flash ?

Comme Microsoft avec Internet Explorer 6, Adobe va-t-il tuer sa propre création, choyée depuis des années, le format Flash ? C’est en tout cas ce que laisse penser sa dernière initiative, dévoilée hier.
Nommé Wallaby, cet utilitaire permet de convertir les fichiers Flash (format .FLA) en HTML5. Rien que ça.

Cette annonce, faite dans une relative discrétion, sonne comme une sorte de réponse – quoique un peu tardive – au refus de Steve Jobs d’intégrer la technologie Flash dans l’iPhone et l’iPad, et un peu comme un acte d’allégeance à ceux qui honnissent Flash et pour qui HTML5 est la seule option valable. Peut-être l’amorce d’un tournant historique pour le web.

Concrètement, pour ceux qui n’ont pas grand chose à faire de ces considérations de geeks et qui veulent juste accéder à l’intégralité d’un web qui fonctionne sur tous les terminaux, rappelons que le format Flash est supporté par 98% des ordinateurs dans le monde, et permet de lire des vidéos, des animations, des jeux et bien d’autres types de sites, comme également les applications e-commerce riches. Un format dit « propriétaire » et « fermé » car il appartient à une entreprise privée et que le code source des applications développées avec n’est pas visible ni accessible. On reproche aussi à Flash de consommer beaucoup de ressources processeur, de faire chauffer les PC et de vider rapidement les batteries des mobiles. Ce qui est à moitié vrai et dépend surtout des applications.

Un web multimédia sans Flash, bientôt une réalité ?
En bref, quand on surfe on fait du Flash toute la journée sans le savoir. Les nouveaux standards du HTML5 en cours de définition devraient à terme permettre de se passer de Flash avec tous les avantages que cela suppose : plus besoin d’un plugin pour faire tourner les animations, et surtout une compatibilité totale avec tous les navigateurs web modernes sur tous les terminaux, que ce soit sur PC, mobile ou tablette. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui : un site comme Deezer par exemple est inaccessible sur iPad et ne fonctionne pas non plus sur les smartphones autres qu’Android (à partir de la version 2.2). Ce qui induit un paradoxe un peu absurde : tous les sites web dont le fonctionnement requiert Flash sur PC sont contraints de proposer une application spécifique pour mobile, ce qui ne va pas vraiment dans le sens d’un standard unique  de type webapp et de l’interopérabilité prônée par les… anti-Flash. Les mauvaises langues prétendent d’ailleurs que s’il y a autant d’applications sur l’App Store d’Apple c’est en grande partie parce-que l’iPhone et l’iPad ne sont pas compatibles avec Flash, ce qui serait une façon pour Steve Jobs de protéger son écosystème.

Adobe a donc publié une première version de Wallaby, pour le moment expérimentale et destinée aux développeurs.

Ses fonctionnalités sont pour le moment assez limitées, mais Adobeva travailler à améliorer et compléter le logiciel. Wallaby n’exporte pour le moment que les éléments d’un projet Flash et utilise du HTML et du CSS ainsi qu’une librairie JavaScript pour le rendu. Le langage de programmation interne à Flash, ActionScript, n’est pour le moment pas supporté.