Catégories
Actualité Le Web

Les processeurs Ivy Bridge pour laptops et ultrabooks sont enfin là

Alors qu’Intel a lancé les premiers processeurs Ivy Bridge pour PC de bureau le mois dernier (lire notre article), ce sont maintenant des versions basse et très basse consommation qui sont annoncées officiellement.

Des caractéristiques communes
Les huit processeurs dédiés aux ordinateurs portables partagent plusieurs particularités. En premier lieu, comme tous les Ivy Bridge, ils sont gravés dans la technologie 22 nm d’Intel et bénéficient des MOS Tri-Gate dits également « 3D ». Une telle finesse de gravure accompagnée par un transistor MOS plus performant se traduit par des prouesses en terme de consommation.

Les processeurs annoncés se divisent en Core i5 et Core i7 et présentent tous deux coeurs physiques qui peuvent se transformer en quatre coeurs virtuels grâce à l’HyperThreading. Enfin, ils supportent tous la mémoire vive DDR3 et DDR3L cadencée à 1600MHz ainsi que la version 3.0 du PCI Express (PCIe). Ils ont également en commun le processeur graphique Intel Graphics 4000 cadencé à une fréquence minimum de 350 MHz.

Des versions très basse consommation pour les ultrabooks
Pour les distinguer, le « M » à la fin du nom signifie que le CPU se destine aux laptop et le « U » aux ultrabooks.

Parmi ces huit processeurs à faible consommation, quatre sont dits « ULV » (pour Ultra Low Voltage) dans la mesure où ils sont alimentés avec une tension électrique très basse, gage d’une puissance électrique dissipée plus faible. Deux d’entre eux sont des Core i5 avec 3 Mo de mémoire cache de niveau L3. Le Core i5-3771U est cadencé à 1.7 GHz et jusqu’à 2.6 GHz grâce au mode Turbo Boost qui module dynamiquement la fréquence des coeurs. Son GPU est cadencé à une fréquence maximale de 1050 MHz. Vient aussi le Core i5-3427U cadencé à 1.8 GHz en fréquence nominale pour grimper jusqu’à 2.8GHz en mode Turbo Boost. De même, son GPU peut atteindre les 1100MHz.

Les modèles haut de gamme destinés aux ultrabooks seront les Core i7 ULV qui disposent de 4 MO de cache de niveau L3. Le Core i7-3517U peut par ailleurs passer de 1.9 GHz à 3GHz tandis que le Core i7-3667U passe de 2GHz à 3.2GHz.

Mais surtout, ces 4 processeurs présentent une enveloppe thermique de 17 Watts, gage d’une autonomie conséquente.

Quatre nouveaux Ivy Bridge pour les laptops « classiques »
Quatre autres processeurs destinés aux laptops ont également été annoncés par Intel. Alimentés à une tension « standard », ils font moins de concessions (que les ULV) à la puissance et présentent une enveloppe thermique de 35 watts. Un seul nouveau Core i7 est présent avec le Core i7-3520M mais il est accompagné de trois nouveaux Core i5 (Core i5-3360M, Core i5-3320M et Core i5-3210M).

La gamme des Ivy Bridge pour PC de bureau s’enrichit
Enfin, la gamme des versions pour ordinateurs de bureau s’enrichit avec six nouveaux processeurs de la famille Core i5 : les Core i5-3570, i5-3570S, Core i5-3475S, Core i5-3470, Core i5-3470T et Core i5-3470S.

On devrait retrouver ces nouveaux processeurs dans les ordinateurs dès le troisième trimestre. Sont attendus dans un futur proche une centaine d’ultrabooks selon Intel (dont des modèles à écran tactile et des modèles hybrides pouvant passer de la tablette au portable) mais aussi les nouvelles gammes de Mac d’Apple (iMac mais aussi MacBook Pro et MacBook Air avec les CPU dits « ULV »).

Catégories
Actualité High Tech Le Web

Digitimes A Dit : Acer présentera des modèles Windows 8 au Computex

Rumeur du vendredi bonjour : notre cher Digitimes a encore été extrêmement bien informé par sa source anonyme qui a affirmé qu’Acer, malgré le silence autour de ce sujet lors des différents salons, aurait quelques tablettes Windows 8 dans ses cartons. Ces tablettes seraient en démonstration lors du Computex 2012, qui se déroulera du 5 au 9 juin – plutôt étrange, dans la mesure où le 8, nous sommes invités à aller voir l’A700, peut-être aurons-nous quelques surprises ?

Cela dit, rien de moins surprenant qu’un constructeur comme Acer cherche lui aussi à conquérir le marché de la tablette Windows 8 et que les modèles soient, comme à l’accoutumée, montrés nettement en avance. D’après la source toujours, Acer voudrait vendre 2 millions de tablettes en 2012 et en aurait déjà « expédié » 400 000 de janvier à juin. Après le bon accueil de l’A510, l’arrivée de l’A700 qui pourrait satisfaire les plus exigeants d’entre vous, si Acer diversifie sa gamme en sortant du Windows 8, le chiffre des deux millions pourrait ne pas être fantaisiste.

Bref, tout cela reste de la spéculation à partir d’informations piochées dans les chaînes de production : les pincettes sont de rigueur.

Catégories
Actualité High Tech Le Web

Acer A510 : Acer Europe nous communique un droit de réponse

Comme l’A510 est vraiment une tablette que nous avons beaucoup appréciée sur LesArdoises, il nous semblait nécessaire de mettre au clair cette histoire de tablette défectueuse et d’arrêt de la production. Avant même de trouver le temps de contacter Acer France, Acer Europe a écrit un droit de réponse et l’a communiqué aux sites qui avaient relayé l’information. Ni une ni deux, nous nous sommes jetés sur notre téléphone pour discuter un peu du sujet avec les responsables de la marque.

Soyons clairs : Acer Europe ne revendique absolument pas les propos de l’équipe de communication allemande et ne les soutient pas non plus. Ils n’ont pas trouvé qui, en interne, était à l’origine de cette information qui, d’après eux, est erronée mais cherchent activement d’où elle pourrait venir. La rupture de stock est, elle, due à une mauvaise estimation de la demande et non pas à un quelconque problème matériel de la tablette :

Le retard annoncé hier est dû à une mauvaise interprétation interne. Nous sommes désolés d’avoir créé cette confusion. Le manque actuel de tablettes Iconia Tab A510 s’explique par l’augmentation inattendue de la demande mondiale. Nous sommes heureux que la tablette Iconia Tab A510 connaisse un tel accueil sur le marché et présentons nos excuses à tous ceux qui attendent d’être équipés d’une Acer Iconia Tab.

Dès lors, vous ne devriez pas constater de problème sur votre Iconia Tab A510 qui a, quoi qu’il arrive, passé un contrôle de qualité avant d’être commercialisée. Si c’est le cas malgré tout, le produit étant récent, vous devriez pouvoir échanger votre tablette sans aucun problème par une procédure de retour traditionnelle : cela arrive à tous les constructeurs, la première Transformer que nous recevions par exemple à la rédaction avait des dizaines de pixels morts. Bref, l’affaire est close.

Passons du Coca Light : nous avons profité de l’appel pour essayer de soutirer quelques informations sur les A700 et leur disponibilité française. Si notre curiosité n’est pas comblée, nous pouvons quand même vous donner une date : le 8 juin prochain, nous sommes conviés à la présentation de ce produit et on nous a promis que nous aurons à ce moment là toutes les informations.