Outsourcing Contact
7Jan
2011

Sony diffuse la 3D dans le grand public


Le japonais propose des Caméscopes, des ordinateurs et des téléviseurs en trois dimensions. Désormais, tout un chacun pourra produire des images en relief.

Sans état d'âme, Sony a choisi de mettre en avant la 3D, tandis que la plupart de ses concurrents font la part belle à leurs télés connectées et tablettes, faisant passer le relief au second plan. Un bon moyen pour le japonais de se démarquer avec une ligne de présentation de produits très différente et de revenir à un des fondamentaux du groupe : l'image depuis sa création jusqu'à sa visualisation.

Ainsi, Sony a notamment présenté un Caméscope permettant de filmer au choix en deux ou trois dimensions, mais surtout, de regarder sans lunettes, sur l'écran de cet appareil (HDR-TD10E) des images en 3D. L'offre est complétée par un Caméscope de poche, pas plus gros qu'un téléphone et qui permet lui aussi de filmer en 3D. Les images peuvent être ensuite regardées sur un ordinateur ou un téléviseur en relief. Pour ceux qui douteraient de l'intérêt de filmer l'anniversaire du petit dernier en 3D, «cela a un véritable succès auprès du public», analyse un concurrent de Sony. La réalisation d'images en 3D «maison» est aussi un moyen de pallier le faible nombre de contenus disponibles en trois dimensions. Le rendu est, lui, très surprenant. Il faut un certain «coup de main» pour parvenir à capter une image qui donne l'impression de «sortir» de l'écran, en revanche, l'impression de profondeur de champ est étonnante. Côté PC, la marque a annoncé la prochaine commercialisation d'un Vaio (nom de sa gamme de PC) doté d'un écran 3D ne nécessitant pas le port de lunettes. Côté télé en 3D, la gamme de Sony s'est aussi étoffée, comptant désormais une dizaine d'appareils.

1000 milliards de dollars
Au-delà de ces produits déjà ou bientôt commercialisés, les prototypes de télévisions 3D sans lunettes sont porteurs de promesses. Avec deux écrans LCD de 46 et 56 pouces et un écran Oled de 24,5 pouces, Sony a résolument choisi de faire sortir la 3D sans lunettes de l'univers des petits écrans. Même si, comme l'a souligné Howard Stringer, le président de Sony, la qualité de l'image reste supérieure avec des lunettes. Sony n'a toutefois communiqué aucune date de lancement pour ces produits, au risque de décevoir le consommateur qui devra se montrer très patient avant d'avoir une telle télé à un prix raisonnable dans son salon. C'est aussi un moyen de préserver le marché actuel de la 3D avec lunettes.

Les amateurs de mobilité devraient aussi être séduits par deux autres prototypes : d'une part, les «lunettes personnelles de visualisation» en 3D (de grosses lunettes avec un écran intégré) et, d'autre part, un lecteur Blu-ray portable, lui aussi en 3D, mais sans lunettes.

À Las Vegas, les professionnels de l'électronique grand public ont le sourire. Jamais le marché mondial ne s'est aussi bien porté qu'en 2010 avec une croissance de 13 %, à 873 milliards de dollars. Et, cette année, les ventes devraient flirter avec la barre symbolique des 1 000 milliards de dollars, en hausse de 10 %, selon GfK. Même si les ventes de téléviseurs devraient ralentir (+2) avec 266 millions d'appareils vendus, les tablettes, nouveau marché par excellence, devraient séduire 30 millions de clients et les ordinateurs très bien résister, avec une hausse de 12 % prévue, essentiellement imputable aux portables, pour un marché global de 316 millions d'appareils.


Commentaires

Laisser un commentaire