Outsourcing Contact
27Jan
2011

Sécurité : Chrome et Firefox vont offrir une meilleure protection contre les publicités ciblées


Google et la fondation Mozilla vont bientôt doter leur navigateur respectif de fonctions permettant à l'utilisateur de ne pas être suivi à la trace et ciblé par les annonceurs. Mais, pour que cela fonctionne, il faudra que ces derniers jouent le jeu.

Dans un même élan de « générosité » envers les utilisateurs de leur navigateur Chrome et Firefox, Google et la fondation Mozilla ont annoncé la mise en place de nouvelles fonctions visant à limiter l?usage des données de navigation par des régies publicitaires un peu trop curieuses.

Bien que ne fonctionnant pas tout à fait de la même façon, les technologies mise en ?uvre par Google et Mozilla se basent sur l?usage des cookies, ces fichiers textes permettant de conserver la trace des internautes visitant un site, et sur les recommandations de la FTC (Federal Trade Commission) aux Etats-Unis.

Ainsi Google vient-il d?annoncer la disponibilité d?une extension pour Chrome baptisée Keep My Opt-Outs. Elle permet à l?utilisateur de choisir de ne pas être suivi par les cookies traceurs de certains annonceurs qui, via la politique des groupements Digital Advertising Alliance et Network Advertising Initiative, permettent leur désactivation. Dans un message sur son blog officiel, Google annonce que le code de cette extension sera proposé aux développeurs afin qu?elle soit portée vers d?autres navigateurs.

Du côté de Mozilla, l?annonce porte sur une fonction intégrée qui permettra à l?utilisateur de régler le navigateur pour qu?il n?enregistre pas les cookies portant la balise Do Not Track, ou à tout le moins pour qu?il pose la question de savoir s?il doit l?enregistrer ou pas lorsqu?elle sera détectée.

Dans les deux cas, ce progrès en termes de protection de la vie privée des internautes demande le consentement des annonceurs et de leur régie, afin d?ajouter la balise Do Not Track dans le code des publicités ou permettre leur désactivation par l?extension de Chrome. Mozilla reconnaît d?ailleurs que ce problème est un peu celui « de l??uf et de la poule ». Mais ces initiatives ont au moins l?avantage de porter le débat sur la voie publique et d?y inclure les publicitaires.

De son côté, Microsoft a annoncé pour son futur navigateur Internet Explorer 9 une fonction permettant à l?utilisateur d?établir une sorte de « liste noire » des sites dont il ne veut pas qu?ils enregistrent ses données de navigation.


Commentaires

Laisser un commentaire