Catégories
Actualité Le Web Social Media

La voiture Google sans chauffeur officiellement agréée dans le Nevada

Le Nevada est déjà l’état des villes-fantômes (et des Casinos bien sûr), va-t-il aussi devenir celui des voitures-fantômes ? C’est en tout cas en pionnier que l’état de l’ouest américain vient de donner son feu vert à la première voiture sans chauffeur.

Après avoir donné un agrément de principe fin février 2012, les autorités du Nevada viennent de délivrer la toute première licence (une première mondiale, très probablement) pour un véhicule sans chauffeur le 7 mai dernier, après une longue période de tests sur les routes – il est vrai assez rectilignes et désertes – de l’état. Une contrainte cependant, qui rend pour le moment l’autorisation plutôt inutile : la voiture doit obligatoirement embarquer deux passagers, l’un à la place du conducteur, et l’autre à sa droite.

Les constructeurs candidats doivent présenter un planning de tests détaillé. Google a pour sa part déjà monté une flotte de véhicules de tests, incluant une Audi TT, une Lexus RX450h ainsi que six Toyota Prius. Le système de voiture autonome agit pour le moment sur les freins, l’accélérateur et la direction pour conduire le véhicule. Autant de paramètres qui se désactivent instantanément si le conducteur touche l’un le volant, le frein ou l’accélérateur, ce qui lui permet de reprendre à n’importe-quel moment le contrôle de l’auto en cas de nécessité, comme avec un régulateur de vitesse.

Bientôt la sieste au volant : boire ou conduire, nous ne serons plus obligés de choisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *