Outsourcing Contact
16Oct
2011

L’acquisition de Skype par Microsoft est maintenant officielle


L’acquisition de Skype par le géant Microsoft annoncée début mai a été rendue officielle ce vendredi, le rachat du service de VoIP pour 8,5 milliards de dollars venant d’être finalisé.

Skype a été fondé en 2003 par Niklas Zennström et Janus Friis, depuis le Danemark. La société a été rachetée en 2005 par eBay, mais la compagnie n’avait alors pas réussi à trouver un moyen d’intégrer la technologie de Skype sur son célèbre site de ventes aux enchères. Skype a donc été revendu en 2009 au groupe d’investissement de Silver Lake Partners pour 2,5 milliards de dollars. Cette année, une rumeur annonce que Microsoft serait fortement intéressé par le service, et l’estimation du chiffre tombe juste : 8,5 milliards de dollars.

L’accord est entre temps passé entre les mains de plusieurs organisations avant de se voir validé. Alors que la firme de Redmond a reçu le feu vert de la Federal Trade Commission aux États-Unis en juin, le dossier a un peu plus traîné du côté de la Commission de l’Union Européenne (jusqu’à la semaine dernière), principal obstacle pour Microsoft, qui a été accusé en 2009 d’un comportement anticoncurrentiel envers les différents navigateurs internet (la plainte avait été déposée par la compagnie norvégienne Opera Software) en ce qui concernait l’intégration directe d’Internet Explorer dans son système d’exploitation Windows. La Commission a cependant fini par conclure que le rachat de Skype par Microsoft ne constituait pas une réelle menace pour la concurrence — dont fait notamment partie Google.

Le contrat établi fait donc de Skype une division à part entière de Microsoft, et Steve Ballmer a annoncé que son CEO, Tony Bates, occupera le poste de président de cette division.

Dans un billet sur le blog officiel de Microsoft concernant cette acquisition, Tony Bates affirme sa volonté de transformer le monde de la communication, s’appuyant sur les multiples facettes qu’offre ce dernier, telles que les réseaux sociaux, les mobiles et les communications vidéos. Microsoft a publié ce même jour une infographie sur Skype, où l’on apprend entre autres qu’en une minute, l’équivalent de six mois de vidéos est transmis par le service (YouTube reçoit environ 48 heures de vidéos par minute).

A ce jour, ce dernier compte 663 millions d’utilisateurs, dont 170 millions se connecteraient chaque mois. Fort de cette gigantesque communauté, Skype se fixe comme objectif, avec Microsoft, d’atteindre le milliard d’utilisateurs quotidiens.

Microsoft devrait de son côté utiliser la technologie de Skype pour plusieurs de ses produits. Il serait alors question de l’introduire dans le logiciel Microsoft Lync (plus connu sous le nom de Microsoft Office Communicator), qui permet d’établir une communication en temps réel dans les entreprises en utilisant des fonctionnalités de messagerie instantanée, de VoIP et de vidéoconférence. Les services de Windows Live devraient par la même occasion subir une petite retouche “Skype”, et une intégration est prévue pour le service de jeu en ligne Xbox Live et l’OS Windows Phone. Enfin, l’implémentation directe de Skype dans Windows aurait elle aussi été évoquée, demandant tout de même à l’installation de l’OS si vous souhaitez installer le logiciel.

Reste à savoir à quel point Microsoft entreprend d’exploiter le potentiel de Skype qui est encore à ce jour, rappelons-le, un service non lucratif… Côté application, Skype a mis à jour son logiciel pour PC, passant de la version 5.5 à la 5.6, dans laquelle l’installation de la barre d’outils de Google a subitement disparu de l’installateur. C’est de bonne guerre, bien entendu.


Commentaires

Laisser un commentaire