Outsourcing Contact
27Jan
2011

Google vise plus de 6000 embauches en 2011


La firme de Mountain View a annoncé vouloir officiellement dépasser les 6000 recrutements cette année afin de se développer face à la concurrence. De son côté Yahoo ! prévoit à nouveau de licencier du personnel.

Face à une concurrence de plus en plus attractive, Google a décidé de mettre les bouchées doubles en matière de politique RH et de faire de 2011 une année record. On peut donc s’attendre à plus de 6000 embauches, précédent record atteint en 2007 par la firme de Mountain View. Avec ce niveau de recrutement, le géant du Web augmenterait ses effectifs de 25%, sachant qu’à fin 2010 il comptait 24 400 salariés à temps plein. L’année dernière n’a pas été très porteuse pour le groupe, nombre d’ingénieurs ayant préféré le quitter au profit de Facebook notamment. Sur la période, seuls 4500 personnes avaient rejoint ses équipes, et principalement des ingénieurs et des commerciaux.
Encore et toujours de nouveaux talents

Aujourd’hui, « nous cherchons des talents dans toutes les disciplines et autour du monde, et nous embaucherons autant de gens créatifs et intelligents que possible pour relever certains des plus gros défis de l'informatique », explique Alan Eustace, vice-président du groupe, sur le blog officiel de la compagnie. Avant d’ajouter : « il y en a pour tout le monde à Google - de la géo-localisation aux comptes professionnels et à la vidéo - la plupart du travail se faisant en petites équipes, qui travaillent de fait comme des start-ups ».

Mais Google va devoir se montrer convaincant car la concurrence est rude. Fin 2010, le groupe avait déjà déployé plusieurs actions pour attirer de nouveaux talents et garder ses équipes. 10% d’augmentation de salaires, des avantages en nature considérables, prime de fin d’année très honorable, figuraient parmi ces principales mesures.
De son côté Yahoo ! continue de licencier

Mais si Google se pose ce type de questions existentielles, Yahoo ! quant à lui est face à une équipe de plus en plus amoindrie. Après avoir licencié près de la moitié de son personnel avant les fêtes de Noël, le groupe annonce une nouvelle vague de licenciements à hauteur de 1% de l’effectif, soit 141 personnes. Pourtant, le groupe vient de présenter ses résultats trimestriels et ressort certes avec un chiffre d’affaires en baisse de 4%, mais avec un bénéfice net de 312 millions de dollars, contre 153 millions un an auparavant.

http://www.google.com/intl/fr/jobs/locations/


Commentaires

Laisser un commentaire