Outsourcing Contact
13Mar
2012

Google prépare une paire de lunettes sous Android


Elles diffuseront des informations en réalité augmentée, comme dans les films de science-fiction.

Plus besoin de sortir son smartphone de sa poche pour planifier un itinéraire, consulter la météo ou relever sa messagerie. D'ici à la fin de l'année, Google devrait mettre en vente une paire de lunettes ultramodernes, qui incrustera ces informations à proximité de la rétine.

Le blog 9to5Google et le New York Times livrent de premiers détails sur cet accessoire futuriste. Les lunettes de Google embarqueront une connexion Internet 3G ou 4G, un processeur de l'ordre d'un gigahertz, une puce GPS, une caméra et une flopée de capteurs de mouvements. Bref, des composants que l'on trouve habituellement dans un smartphone. Elles fonctionneront d'ailleurs avec une déclinaison du système d'exploitation Android.

Un contrôle par l'inclinaison de la tête

Cette débauche technologique permettra aux lunettes d'analyser les lieux et les objets environnants et de diffuser des informations contextuelles sur un petit écran, situé sur un côté des verres. La navigation dans les menus se contrôlera par des inclinaisons de la tête. Le système serait déjà «très rapide à maîtriser et une fois que l'utilisateur s'est adapté à la navigation, cela devient une seconde nature et devient presque imperceptible pour l'entourage», détaille 9to5Google.

Selon 9to5Google, les lunettes de Google ressembleront aux Oakley Thumb, une paire de lunettes de soleil qui embarquent déjà des écouteurs et un lecteur MP3 dans leur monture. Elles devraient donc être plus discrètes à porter que les 3D Moverio d'Epson, que Le Figaro a récemment testées et ne masqueront pas le champ de vision, contrairement au casque 3D de Sony sorti récemment. D'après le New York Times, l'accessoire ne sera toutefois pas destiné à être porté toute la journée.

Les lunettes de Google seront vendues dans le même ordre de prix qu'un smartphone, entre 250 et 600 dollars, suggère le quotidien américain. Pour l'heure, ses concepteurs n'ont pas bâti de modèle économique et parlent d'une expérimentation que les utilisateurs les plus avant-gardistes pourront rejoindre. Le développement du projet de lunettes est mené par les équipes de Google X, une unité dédiée à l'innovation au sein de Google. Il est chapeauté par Steve Lee, un des créateurs du service de géolocalisation Latitude et reçoit l'appui de Sergeï Brin, cofondateur du moteur de recherche.


Commentaires

Laisser un commentaire