Outsourcing Contact
7Fév
2011

France : Clés 3 G et tablettes dopent le marché du portable


En 2010, on comptait quelque 64,4 millions de cartes SIM dans l'Hexagone en hausse de +4,6% sur un an. Mais cette croissance n'est pas tirée par les téléphones portables.

La France compte aujourd'hui presqu'autant de lignes de téléphonie mobile que d'habitants. Selon les derniers chiffres de l'autorité de régulation des télécoms (l'Arcep) parus jeudi, l'Hexagone comptait à la fin décembre 2010 quelque 64,4 millions de cartes SIM, soit une progression de 2,8% sur un trimestre, et de 4,9% sur un an. Sur ce total, plus de 5,3 millions de cartes ne permettent pas de téléphoner. Et ce sont justement ces appareils, notamment les clés 3G et les tablettes, qui contribuent pour 30% à la hausse des abonnements.

Avec sur 64,6 millions d'habitants, le taux de pénétration du mobile dans la population française atteint 99,7%. Il n'était «que» de 95% un an auparavant. En Ile-de-France, compte tenu notamment de l'existence de nombreuses lignes professionnelles, ce taux est même 147% !

La grande majorité des clients (46 millions de cartes SIM) adoptent la formule du forfait postpayé. Cette pratique s'inscrit en hausse de 8,6% en glissement annuel. En revanche, le recours aux cartes prépayées tend à reculer, de 4,5% sur un an, à 18 millions de cartes attribuées à la fin 2010.

Autre tendance confirmée par le baromètre de l'Arcep : l'engouement toujours croissant des utilisateurs pour le SMS. 168 mini-messages ont été émis en moyenne par client en décembre 2010 selon l'Arcep, contre 37 seulement en décembre 2007. Soit au total, 31,1 milliards de SMS envoyés en décembre 2010, contre 5,9 milliards trois ans auparavant. La nuit du réveillon et le 1er janvier, le nombre de SMS envoyés, en progression de 40% par rapport à l'année précédente, avait battu un nouveau record, porté par l'envol des ventes de smartphones.


Commentaires

Laisser un commentaire