Outsourcing Contact
27Fév
2011

Facebook monopolise le temps passé sur Internet


Les internautes ne se contentent pas de venir en nombre sur Facebook. Ils y restent aussi très longtemps. En Europe, le réseau social est devenu l'an dernier le site où les internautes ont passé le plus de temps (11,7%), devant l'ensemble des sites de Google - recherche, actualités, blog… - (10,4%) et de Microsoft (10%), selon des données de l'institut comScore publiées jeudi. Pourtant, Facebook n'est encore que le troisième site le plus visité en Europe, derrière les deux autres géants américains.

Le temps passé sur Facebook est gagné aux dépens d'activités plus anciennes sur Internet. En France, les réseaux sociaux représentaient le mois dernier 14% du temps passé sur Internet, contre 11% pour le courrier électronique et 7% pour la messagerie instantanée, deux fois moins qu'un an auparavant. L'usage de l'email continue toutefois de fortement progresser chez les plus de 35 ans (+37%). Facebook a attiré 32 millions d'internautes français durant le mois, qui y ont passé 4h45 en moyenne.

Un impact sur la publicité
Ces chiffres sont du reste partiels. Ils n'incluent en effet pas la navigation depuis le mobile. Or, sur les 550 millions de membres inscrits sur Facebook dans le monde, plus de 200 millions y accèdent régulièrement depuis leur téléphone portable, et sont en moyenne deux fois plus actifs que les autres, indique le site. En France, Facebook est devenu le site Internet le plus visité de France depuis les mobiles au quatrième trimestre 2010, avec 10 millions de visiteurs uniques, devant Google et Orange.

Cette migration des internautes sur Facebook influe sur le marché publicitaire. En un an, le nombre d'affichages de bannières sur les réseaux sociaux a grimpé de 64% en France, dans un secteur en stagnation (-0,3%), précise comScore. Les réseaux sociaux, Facebook en tête, sont désormais les sites qui attirent le plus de bannières publicitaires, devant les services (messagerie, galerie de photos) et les portails. Mais le premier débouché publicitaire reste l'achat de mots-clés, marché deux fois plus important, rappelait le mois dernier l'Observatoire de l'e-pub réalisé du Syndicat des régies Internet.


Commentaires

Laisser un commentaire