Outsourcing Contact
8Juil
2012

Ces 70 degrés qui font vendre des MacBook


Une chose est sûre : Apple a toujours su s’y prendre pour séduire ses possibles consommateurs. Mais de là aller incliner les écrans de ses MacBook selon un angle bien précis, vous y auriez pensé ?

70 degrés. Voici à quel angle vous trouverez incliné l’écran de chaque MacBook à l’ouverture de n’importe quel Apple Store chaque matin. Equipés d’une application iPhone (peut-être bien celle-ci), les employés ont reçu pour mot d’ordre d’incliner chaque écran des ordinateurs présents en exposition d’exactement 70 degrés avant l’ouverture des portes.

La raison ? Après l’esthétique, la volonté d’encourager le consommateur à toucher le produit. Cet angle, certainement trouvé après de longues réunions dans les bureaux d’études de la firme à la pomme, ne permet pas de visualiser correctement l’écran et ce qu’il affiche.

Ainsi, face au superbe MacBook qui se trouve face à lui, n’importe quel badaud sera tenté d’incliner son écran afin de l’adapter à son champ de vision. Bingo ! Il vient de toucher l’ordinateur, il est très probable qu’il veuille le tester, et un bout de la machine est lancé.

Utiliser un angle d’inclinaison n’est sans aucun doute qu’une tactique de vente parmi tant d’autres employées par la firme de Cupertino au sein de ses Apple Store. L’agencement et la pureté de l’ameublement de ces derniers est notamment l’un de leurs gros points forts. Les produits, quels qu’ils soient, y sont tout de suite mis en valeur, si bien qu’on croirait les voir briller.

Il est cependant évident que l’invitation à l’interaction avec le produit, “l’expérience multisensorielle” comme la définit Carmine Gallo (Forbes), constitue le principal atout de ces boutiques. Tout est fait pour que l’utilisateur se sente déjà propriétaire du produit : ordinateurs connectés à Internet, applis pré-installées sur les iPad et iPod… Et bien entendu, ces fameux 70 degrés pour les écrans des MacBook. Pas moins, pas plus.


Commentaires

Laisser un commentaire