Outsourcing Contact
10Oct
2011

Bientôt 100 milliards d’applications téléchargées


L'engouement pour les applications mobiles ne devrait pas faiblir selon un analyste qui table sur une croissance de plus de 56% par an.

Les développeurs et les éditeurs peuvent se frotter les mains. Selon une note de Johan Svanberg, analyste chez Berg Insight, le nombre d'applications téléchargées sur les différents smartphones devrait continuer à croître à grandes vitesse comte tenu de l'engouement pour ces terminaux.

Selon le spécialiste, le rythme des téléchargements devrait progresser de 56,6% par an et atteindre le niveau record de 98 milliards d'applications téléchargées en 2015. L'Asie représentera 40% de ce total.

Dans le même temps, les revenus générés par ces outils (quand ils sont payants) atteindront 8,8 milliards de dollars en 2015 contre 1,6 milliard cette année, soit une croissance annuelle de 40,7%.

Webapps

L'App Store d'Apple restera dans les quatre prochaines années le plus rentable (monétisation directe), suivi de l'Android Market et du MarketPlace de Microsoft, estime l'analyste.

Reste à connaître l'impact des web applications sur le marché des applications natives. Rappelons que le HTML 5 permet d'intégrer au navigateur Web de nombreuses fonctions (glisser-déposer, audio-vidéo, géolocalisation, reconnaissance vocale, formulaires...) , jusque-là réservées aux applications natives.

De nombreux acteurs comme le W3C, les opérateurs ou encore certains éditeurs comme Mozilla planchent sur la question. Pour autant, faire du navigateur un support à fonctions aussi riches que celles offertes par les applications natives, n'est pas encore pour demain même si les choses avancent à travers de nouvelles API qui font communiquer les fonctions du smartphone avec le navigateur.

Pour Johan Svanberg, si les webapps pourront à terme concurrencer les applications natives, dans les cinq prochaines années, ces dernières resteront encore de loin prédominantes.


Commentaires

Laisser un commentaire